La lettre du député

Comme chaque vendredi, je reçois la lettre de notre député Yves Blein. Bon, ces épisodes commencent un peu à me fatiguer. Mais bon, que voulez-vous, faut bien informer les citoyens du travail que fait le député à l’Assemblée Nationale et dans sa circonscription.

bleinAlors, il a fait quoi de beau, le député cette semaine. Sur le plan politique on apprend qu’il fait partie du groupe socialiste, républicain et citoyen, non, non ce n’est pas le nom d’un nouveau mouvement pour faire concurrence au parti « Les Républicains«  de Sarkozy, ni une mouvance genre « les frondeurs », ou le truc machin de Cambadellis.

Le groupe socialiste, républicain et citoyen est tout simplement un groupement des députés PS dont le président est Bruno le Roux. J’ai visité leur site internet, une vraie usine à gaz, y a des articles de partout et des menus dans tous les sens, c’est normal, ça bosse dur à l’Assemblée Nationale.

Et en séance de cette grande assemblée, que s’est-il passé, et bien la lettre du député Blein nous apprend que 

  1. La prime d’activité remplacera la prime pour l’emploi et le RSA activité au 1er janvier 2016. Tous les salariés et travailleurs indépendants dès 18 ans, du quart temps travaillé au plein-temps dans la limite de 1,3 Smic pourront en bénéficier. Pas de démarches complexes, une simple déclaration trimestrielle déclenchera le versement mensuel. 
  2. Création d’un compte d’activité qui regroupera les comptes formation, pénibilité et épargne-temps, aujourd’hui éparpillés. Ce nouveau compte d’activité regroupera tous les droits offerts aux salariés, leur permettant d’y voir plus clair et d’être assurés tout le long de leur vie active.
  3. Regroupement des instances représentatives pour les entreprises de plus de 300 salariés. Comité d’entreprise, délégué du personnel et comité d’hygiène et de sécurité seront fusionnés en une seule délégation unique de personnel (DUP). Cette nouvelle instance, qui regroupera l’intégralité des compétences aujourd’hui dispersées donnera plus de souplesse au dialogue social, mais aussi plus de poids aux organisations syndicales.

Tout ceci bien évidemment rentre dans le cadre de la réforme engagée par le gouvernement « qui vise en effet à un dialogue social simplifié et un meilleur soutien du pouvoir d’achat des travailleurs modestes« . Vous voyez bien que les socialistes pensent aux personnes modestes, vous êtes de mauvaises langues : lol

Et dans la circonscription, il rencontre aussi des personnalités et des entrepeneurs, puisqu’il a assisté à la « manifestation organisée à l’occasion des 20 ans de la société Merial à Saint-Priest ». Cette entreprise s’est installée sur le parc technologique de Saint-Priest en 1995. Dommage que Mérial ne se soit pas installé à Vénissieux. Aujourd’hui le parc technologique de Saint-Priest est en plein essor, cela nous change de nos zones franches.

Ah, que je suis bête, j’ai oublié de préciser que Carso est aussi installé à Vénissieux. Ce groupe a été créé en 1992 par Neptune Technologies en liaison avec le CNRS, pour l’analyse des dioxines en spectrométrie de masse haute résolution. Les activités de cette entreprise sont l’analyse de l’eau et de l’amiante de l’Institut Pasteur de Lyon mais aussi  développements internes en R&D permettant ainsi d’offrir à sa clientèle une très large gamme de prestations analytiques et services associés.

Bon en passant, on attend toujours cette fameuse charte de l’adjoint à l’emploi, M. Benmabrouk Djilannie. A quelle occasion sera t-elle dévoilée ?

Mystère et boule de gomme !!!

L'info c'est le partage !.

4 Commentaires

  1. C’est plutôt sain qu’un élu, député, maire, conseiller municipal puisse rendre compte de son activité.

  2. tu postules pour redacteur en chef ?
    tu vas nous faire un journal entier sur me le maire et tes amis communistes, ah non c’est vrai EXPRESSION existe deja
  3. Il n’en demeure pas moins que l’argent corrompt, et qu’il corrompt surtout les plus démunis. En affecter une partie vers d’autres contrées immaculées, loin du vice et à l’esprit social que vous appelez de vos vœux, n’en ira pas moins perturber l’âme des moins préparées à en disposer.

    « Un milliard d’euros depuis 2010 … une partie de ces biens(argent mais bâtiments également) pourrait aussi être attribuée en gestion à des coopératives ou à des associations d’utilité sociale…
    Nous estimons qu’il serait à la fois plus pédagogique et plus économiquement rentable de confier une partie de ces biens à des associations à vocation sociale.

    Quel serait les traits de ce caractère social et selon quel critère se verra couronné, pour être reconnu d’utilité sociale?

    Je soliloque Yves, je pense à voix manuscrite. Bien à vous!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.