La semaine du goût

Semaine-du-Gout-2015Du 10 au 17 octobre 2015, s’est déroulé la semaine du Goût avec des animations pédagogiques, projections de films, expositions et dégustations organisés et bien évidemment à l’initiative de la commune, mais cela n’est pas une surprise puisque c’est indiqué sur le site de la ville de Vénissieux

Mais cette semaine du goût est passée comme une lettre à la poste et personne à Vénissieux ne m’en a parlé. Un événement comme un autre, c’est mon humble avis, car certains ont dû trouver cette semaine formidable.

Mais cette fois-ci, les participants cette semaine du goût sont partis faire un tour du côté de chez Swan, non je déconne, des élèves du CE2 du groupe scolaire Moulin-à-Vent sont partis au marché des fruits et légumes du marché de gros de Lyon-Corbas, accompagnée par Mme Michèle Picard et son adjointe à l’Éducation et à l’Enfance Véronique Callut. 

Parmi les professionnels, associations et artisans présent à cette semaine du Goût, on notera bien évidemment l’absence de M. Dallery, boulanger/pâtissier de Vénissieux. Pourquoi ? 

Mais comme tous les événements, les personnes présentes ont eu aussi droit, ce vendredi 16 octobre à une intervention de Mme Picard, maire communiste de Vénissieux, qui l’a rapidement publié sur son site internet. Je ne vais pas revenir en détail sur son discours, je vous invite à le lire à cette adresse → Semaine du Goût Intervention de Michèle Picard

Mais elle a tenu a précisé que : 

  • Face à l’évolution croissante des effectifs scolaires et du nombre d’enfants qui mangent à la cantine, la Ville a décidé la construction d’une nouvelle cuisine centrale, à l’horizon 2017.

Que sait-on sur cette nouvelle cuisine, et bien d’après la délibération n° 2014/9 du conseil municipal du 16 décembre 2014

  • Le terrain est localisé sur l’avenue Jean Moulin. Il s’agit d’une parcelle propriété Ville de 3450 m² située derrière le centre technique municipal des espaces verts. Actuellement, cette parcelle contient un plateau sportif peu exploité et source d’incivilités

Vous noterez « sources d’incivilités » !!!

Cette nouvelle cuisine centrale aura une capacité de production de 6 000 repas par jour qui seront destinés aux écoles, aux crèches et résidences de personnes âgées et de 250 à 300 repas par jour pour le portage à domicile.

Toujours selon cette délibération 

  • En dehors de cette production régulière s’ajoute la production de prestation de type buffet sur des manifestations exceptionnelles. L’équipement devra atteindre une surface de plancher de 2000 m². En phase pré-programme, le coût de l’opération est estimé à 9 400 000 euros TTC. Le planning prévisionnel d’opération permet d’envisager une mise en service de l’équipement pour fin 2017.

Oui, plus de 9 millions d’euros pour cette nouvelle cuisine !!!

Construite en 1976 la cuisine actuelle produit 2 000 repas par jour avec un seuil de production maximale de 4 500 et selon la municipalité

Compte-tenu de la courbe d’évolution croissante des effectifs scolaires, il est indispensable de construire un nouvel équipement. En effet, la configuration architecturale du bâtiment actuel ne peut pas permettre d’atteindre les objectifs de production avec une réhabilitation et une extension.

Pour le socialiste Lotfi Benkhélifa, qui ne voit d’un très bon oeil, la construction de cette nouvelle cuisine a déclaré lors de son intervention au conseil municipal

  • Le coût estimé de cette nouvelle construction est de 9,4 millions d’euros. C’est un investissement particulièrement important, surtout lorsque l’on connaît les capacités de la commune. Notre groupe estime n’avoir pas assez d’informations sur les conditions dans lesquelles la programmation de ce projet a eu lieu

Et il pose la question suivante

  • Avez-vous avez interrogés les maires de ces communes pour connaître leur situation en matière de restauration scolaire ?Ne pensez vous pas qu’il serait dommage – le mot est faible – de construire une cuisine centrale alors qu’une autre commune serait confrontée à la même problématique et réfléchirait à la construction de sa propre cuisine ?

Donc fin 2017, Vénissieux devrait se doter d’une nouvelle cuisine centrale, et que l’opposition n’aura pas fini d’en parler.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.