L’avenir du TOP

Ce lundi 07 novembre 2011 c’est journée du conseil municipal en public, malheureusement l’avenir du TOP n’est pas à l’ordre du jour alors qu’un document officiel est entre les mains des adjoints. Que dit ce petit document.

Que la situation locale a changé et qu’il est temps de modifier son statut. Bien évidemment il faut lire entre les lignes car comme tous documents il y a des pièges. Je suis assez stupéfait que les employés ne soient pas courant de ce document et qu’aucune information n’est transmise au personnes concernées. Ce qui est clair, c’est tel qu’il est actuellement le TOP n’existera plus, ce ne sera plus la Régie TOP mais deviendra le TOP Municipal (tu parles d’une trouvaille). Au niveau de l’organisation, la gestion des alarmes et le standard téléphonique seront rattachés au service sécurité incendie et au standard de la mairie. Chaque employé est actuellement suivi pour un bilan professionnel. Tous les salariés en CDI seront municipalisés (quel nom barbare), c’est à dire que leur contrat CDI privé passera en CDI de droit public avec reprises de salaires et d’avantages acquis (ah bon et quels genres d’avantages ?). Bien évidemment comme tous agents de la fonction publique ils seront intégrés après une année de stage (ceci est évidemment une formalité, tiens donc.) Il y aura un accompagnement individuel pour chaque salarié afin de savoir vers quel poste il sera dirigé.

Voilà grosso modo ce que propose la ville et ceux qui sont en charge de ce dossier. On a l’impression que tout est parfait, mais alors.

Pourquoi une personne a t-elle fait appel aux prudhommes pour régler un contentieux ?

Pourquoi les salariés n »ont pas été informé ?

Pourquoi les délégués du personnel ne donnent aucune information ?

Pourquoi a i moins de l »échéance il n’y a aucune concertation au niveau du conseil municipal ?

Bien évidemment il reste encore beaucoup de questions en suspends et j’espère que les salariés resteront vigilants car on doit se méfier de ces politiques et de leurs petits arrangements.

Pour terminer, il semblerait que un changement était nécessaire afin de permettre une meilleure mutualisation des ressources et une meilleure maitrise de la masse salariale. Ouah ils ont mis du temps à réagir, il faut savoir que le TOP coutait à peu près entre 500 000 et 700 000 euros par an à la municipalité donc de votre argent, donc il suffit de faire la calcul, le TOP existe depuis 2000. Merci Mr Gérin pour votre magnifique création qui n’a servi à rien et ceci avec la complicité de tout la majorité de votre conseil municipal. N’oubliez-pas ce soir le conseil municipal mais de toute façon vous n’aurez pas votre mot à dire, regarder, contemplez mais taisez-vous.

 

 

L'info c'est le partage !.

4 Commentaires

  1. Bonjour

    Merci pour tous ces commentaires, mais si cela est possible pourriez vous me donner de plus amples informations. Je suis toujours à la recherche de rédacteurs pour écrire des articles sur mon blog. Merci de me contacter.

  2. bonjour. enfin les employés réagissent continuer a faire sortir les infos en exterieur.Les politiques ne craignent que le scandale et le Top en est a un.. exemple 2ans de négociations avec la direction et le president du CA pour obtenir l’accident du travall a 100% dés l’embauche .Accord d’entreprise pour preuve.

  3. Bonjour

    CDI Public et territorial pour les salariés du TOP ? Pure fiction
    La réalité afin d’obtenir ces CDI les salariés devront passer par 2 CDD de 3 ans soit 6 ans de CDD
    Belle avancé pour le TOP perdre un CDI public pour 2 CDD de 3 ans
    6 ans de précarité pour les salariés du TOP enfin si ils sont reconduit
    Mais soyons rassuré nos élus défendent Veninov au lieu d’assurer les contrats de leur propre structure et de respecter la loi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.