Lorsqu’une habitante interroge le maire

Lors de la campagne des élections européennes, Mme Picard était au marché des Minguettes pour distribuer des tracts, ce fût l’occasion pour une habitante de la pyramide de lui poser quelques questions concernant le projet d’une route en plein milieu d’un quartier et qui va nécessiter la démolition de plusieurs logements et garages. Ceux qui seraient éventuellement détruits appartiennent au bailleur local, la Sacoviv, détenu à 75% par la ville de Vénissieux, et on reste d’autant plus étonné que le premier adjoint au logement, M. Millet, ainsi que Michèle Picard, ne cessent de dire qu’il n’y a pas assez de logements sociaux sur la commune. 

Bien entendu ce projet est contesté par de nombreux habitants du quartier du Couloud et de la Pyramide, d’autant plus que la plupart d’entre eux n’ont jamais reçu les informations nécessaires à la compréhension du dossier.

Selon Mme Picard, ce n’est pas sa route, c’est celle de la Métropole, de l’Etat et de la ville, que ce n’est pas la commune qui a décidé de la réaliser, mais ce projet à pour but de désenclaver le quartier et selon elle on ne détruit pas beaucoup de logements. Heu, si deux allées ne représentent pas beaucoup de logements, on se demande, pour madame le maire, ce que veux dire le sens du mot » beaucoup« . Alors qu’avec toute son équipe, entourée de M Millet (adjoint PCF) et Idir Boumertit (LFI) se battent pour la construction de plus de logements sociaux. Alors pourquoi faire une route et détruire des logements, et tout çà pour faire passer des véhicules avec toute la pollution que cela engendre et les problèmes de sécurité et un soi disant désenclavement du quartier. 

Ce qui est paradoxale, c’est que notre maire n’a jamais eu l’idée de faire participer les habitants, pour imaginer le futur de leur quartier, et laisser tout çà, à des urbanistes et des techniciens qui ne travaillent que sur plan et n’ont jamais été à la rencontre des habitants. Drôle de conception de la réalité quotidienne des habitants et de la démocratie locale.

Ce qui est surprenant, dans cette interview, pas un seul mot sur la concertation avec les locataires, pas un seul mot pour défendre les habitants.

Cette maman a exposé aussi son problème concernant un T5, dont elle paye tous les mois son loyer, et que la Sacoviv ne fait rien pour améliorer l’état d’une des chambres de son appartement qui est considérée insalubres. Mme le maire ne connaissant pas l’historique du dossier se contente de distribuer les tracs à l’occasion des élections européennes tout en répétant qu’elle ne pouvait pas répondre car elle ne connaissait pas le dossier.

Page FaceBook PyramideVénissieux où vous trouverez tous les comptes rendus des discussions avec les habitants, et les responsables du Grand Projet de Ville →  PyramideVénissieux

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.