Le 24 juin 2015 à 18 heures

manif anti explusion 24juin 2015Cette date est-elle particulière, que se passe t-il ? Est-ce la fin du monde ? Une révolution ou tout le monde deviendrait riche ?

Non, rien de tout cela, c’est tout simplement la date qu’a choisi le Réseau d’Alerte et de Solidarité, le parti communiste français, Lutte Ouvrière, le M.R.C, le Parti de Gauche, le P.R.G, Union Locale de la CGT, Secours Populaire Français, Secours Catholique, la C.N.L et la L.S.R, ouf ouf, pour organiser un rassemblement appelant les vénissians à se mobiliser « contre les expulsions locatives, les saisies immobilières et les coupures d’énergie pour une politique de logement social« , Ouf, c’était aussi long.

Sur le tract distribué sur le marché du mercredi 17 juin 2015, que m’a remis une élue de la majorité, le thème principal concerne les expulsions locatives, mais ils n’ont pas pu s’empêcher de rajouter une petite touche sur « la politique pour l’emploi pour donner du travail à toutes et à tous« , fallait bien qu’il rajoute une petite note sur le boulot, le SMIC, les retraites, les minimas sociaux « pour tout le monde puisse vivre dignement« . !!!

Alors, c’est un rassemblement « contre les Expulsions locatives » ou sur la « Politique pour l’Emploi« ? En tout cas un tract pour deux thèmes différents. Ah vous allez me dire, que si, il y a un lien, pas d’emploi, donc, problème d’argent, de logement, d’impayés, …etc etc etc Bref

Le tract revient aussi sur les fameux arrêtés de Mme Le Maire, qui ont été récemment suspendus et cela fait 25 ans, que la justice donne raison au représentant de l’Etat mettant en avant que la maire n’avait pas les compétences pour prendre de telles mesures.

Sur le tract on peut lire « le Préfet ne respecte pas les arrêtes du maire et de plus l’assigne au tribunal pour suspendes ces arrêtés« , une tournure de phrase bien différente de ce que le Préfet met en avant pour expliquer sa décision de passer par la Justice pour annuler ces arrêtes.

L'info c'est le partage !.

5 Commentaires

  1. : effectivement situation très difficile est compliquée.
    mais Il est évident, comme l’a précisé RIDFA, le but est de faire du pseudo socialo-populisme et non pas défendre les locataires dans leur bon droit.
    Le cas que ou c’est le locataire qui se fait « arnaquer » ne les intéresse pas (pas assez répandu).

    l’objectif est, d’après moi, de disloquer un peu plus les populations pour mieux régner! monter les pauvres contre les riches, les chômeurs contre les patrons, les femmes contre les hommes, les athée contre les pratiquants…


  2. Mon commentaire n’etait pas sur les expulsés mais sur les politiques d’extrême-gauche qui se nourrissent des malheurs des pauvres avec des solutions en carton.
    Je souhaite à personne de vivre une situation aussi dure mais proposer comme solution du mytho au bout d un moment ca saoule, faut aider les gens pas leurs mentir
  3. Tu sais ô combien je te rejoins sur tous tes commentaires , mais sur les expulsions il faut bien faire le distinguo ..
    Je pourrais a l’occaz te conter mon histoire , crs , huissiers , menace des enfants a la DDASS , et mes loyers payés . Tout çà car j’ai moi été escroqué par la propriétaire , travaux de rénovations a mes frais ( peinture , plomberie etc.. ), mise en route de chaudière etc …
    Résultat garde meuble pour mes affaires, un classement comme squatteur, après avec une étiquette comme çà dur de trouver un bailleur ( si qqun a déjà vu un squatteur assurer la maison, payer EDF , l’eau , le loyer … qu’il me le dise)
    Les nuits sans dormir , la journée a bosser en pensant a mes gosses, les multiples interventions de la police ….

    Une expulsion n’est pas toujours due a des impayés …..

  4. t as trop raison@ laurent
    achète des trucs, prête-les, ont te les rends pas et te plaint pas car c’est de gauche
    si la loi était plus sévère avec les mauvais payeurs, y aurait plus d’appartement sur le marché et à des loyers plus correct
    l extreme gauche vous chialer mais vous ne faite louez aucun bien car trop occupé à toucher des aides multiples(apl,rsa,etc etc)
  5. Heureusement que des citoyens, mouvements et parti politique s’organisent pour denoncer l’injustice de ces expulsions. La justice a suspendu les arrêtés mais il faut continuer la lutte dans ce sens pour que les députés débattent sur ce sujet à l’Assemblée Nationale. Le 24 juin, les venissians toutes tendances confondues devront être nombreux pour soutenir ces arrêtés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.