Le chauffage, quelle histoire !!!

Dans le cadre de la modernisation du réseau de chaleur, de grands travaux ont été effectués cet été sur une grande partie du territoire de la commune. Mais voilà que début octobre les températures ont commencé à baisser d’où la remise en service des 140 sous-stations dès le 10 octobre 2016.

Et la patatrac quelques habitants de différents quartier de Vénissieux, ont eu la surprise de ne pas avoir du chauffage et pour certains même l’eau chaude était absente. 

Mais grr, la faute à qui ? En tout cas, devant le mécontentement des locataires Vénissieux Energie a diffusé sur son site internet les raisons de ces désagréments :

Depuis le début de cette semaine le réseau de Vénissieux Energies rencontre des difficultés pour fournir à tous les abonnés la chaleur demandée […] Un retour à la normale est attendu à partir de demain, vendredi 14 octobre. (Vénissieux Energie)

Un bailleur a même pris l’initiative de mettre une affiche sans donner de détails sur la panne mais en précisant qu’il était :

conscient des désagréments causés par ce problème, nous vous prions de nous excuser pour cette gêne occasionnée

Wouep comme dirait l’autre, en attendant, certains se les caillent ou se sont bien gelés et heureusement que les températures ont un peu remontés ce week end. 

D’où la phrase humoristique de l’administrateur de la page FaceBook VénissieuxPoubelleLaVille.

affiche-pas-de-chauffage

Face à ces pannes et aux mécontentement des locataires, l’adjoint au logement de Vénissieux a publié un article le 14 octobre 2016 sur son site internet expliquant les raisons de ces petits désagréments mais aussi pour nous rassurer :

Ce soir Jeudi 13/10, la situation est maitrisée en production, même si elle aurait pu conduire à la mise en service pour quelques jours des chaudières fuel [1]. Il reste 7 sous-stations sur 130 avec des températures inférieures aux consignes [2]. Les équipes techniques de Vénissieux Energie ont été renforcées pour permettre un retour à la normale ce vendredi 14 mai sur l’ensemble des sites. Les équipes techniques de Vénissieux Energie ont été renforcées pour permettre un retour à la normale ce vendredi 14 mai sur l’ensemble des sites.

Heu 14 mai, non, je n’ai pas fait d’erreur de frappe, c’est écrit tel quel sur le site, voir capture d’écran en date du 15 octobre 2016 ?

pb-chauffage-oct2016

Et face à la chute des températures en ce début d’octobre, la ville a aussitôt pris les devant comme le précise l’article en date 12 octobre 2016 publié sur le site de l’adjoint au logement :

C’est le cas de la ville qui a activé le chauffage des groupes scolaires ce lundi 10 octobre, après celui des crèches et des résidences le 7 octobre. C’est aussi le cas de la SACOVIV qui a demandé la mise en chauffage de ses sites vendredi 7, certains étant en chauffe dès vendredi soir (Barel, Monnery) et d’autres lundi. (lire l’article)

Bon, alors, tout est OK au Monery ? pourtant ce n’est pas ce que m’ont rapporté certains locataires de ce quartier, qui ont affiché une pétition en début de semaine (aux alentours du 12 octobre) sur la porte de l’ascenseur d’une des tours. A ce titre un lecteur dont la famille y habite a écrit une petite histoire teintée d’humour, que j’ai reçu par mail ce samedi 15 mai, heu pardon 15 octobre. Ben oui, même dans les pires moment, On reste Charlie, n’est-ce pas ?

Je tenais à préciser que depuis, la situation a certainement évoluée et que le chauffage est à nouveau mis en service. Merci aux locataires de nous informer de la situation en postant des commentaires, ou par d’autres biais de communication.

Monery : on se les gèle !

L’histoire qui va suivre se déroule au Monery et est inspirée de faits réels.

Bon, je dis juste ça pour éviter d’autres poursuites à mon hôte, en fait tous les faits sont réels. Lundi dernier (le 10 octobre), le bailleur placardait une affiche indiquant que le chauffage démarrerait le… 10 octobre. Entre parenthèses, c’est tellement une manie chez eux de « prévenir » au tout dernier moment que je vais finir par croire qu’ils vivent dans un univers parallèle, quelque part dans le passé, où tout leur semble dans le futur. Si j’étais mauvaise langue, je dirais Moscou en 1945.

Le lendemain, toujours pas de chauffage mais l’affiche prémonitoire avait disparu. Etais-je victime d’une hallucination ? A peine avais-je eu le temps de prévenir Mulder et Scully que patatras, une nouvelle affiche faisait son apparition dans la tour 25 :

affiche_ascenseur

Visiblement, l’hallucination est collective : tout le monde hallucine face à un tel mépris des locataires. Bien sûr, ne comptez pas sur votre bien-aimé bailleur pour rembourser les frais médicaux, il préférera se retrancher derrière une mesure de température totalement en-dehors de la réalité (univers parallèle, je vous dis !) et dire qu’il est dans les clous.

Ma petite théorie qui n’engage que moi, c’est qu’il n’y a pas de petite économie. Comme Le Progrès l‘a annoncé, ce bailleur a acheté 86 logements à un autre bailleur pour 3 831 488 € millions d’euros. Seulement 200.000 € (soit 5%) viennent des caisses de l’acheteur bailleur, le reste est un emprunt.

Exemple : en proportion, c’est comme si votre banquier vous permettait d’acheter une voiture à 10.000 € avec 500 € en poche. Vous imaginez la galère que ça va être de rembourser, ça promet de longs mois à manger des pâtes à l’eau. Maintenant, imaginez que vous avez une tondeuse à gazon vieille de 40 ans, largement amortie, qui fuit de partout mais que des gens vous louent quand même. Que vous la répariez ou non, vous trouveriez des locataires, alors la réparer ou garder les sous ? Et ce n’est pas comme si vous aviez à vivre les fuites au quotidien, vous.

Ha, c’est peut-être un peu trop littéraire et métaphorique. Car oui, ce ne sont pas des littéraires, ce sont des hommes d’action !. Bref, comme tous ces mots rassemblés dans une même page doivent leur sembler bien compliqués, je vais tout résumer dans une image joyeuse et colorée :

onze-lait-gel
Onze lait gèle

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. 20 octobre 2016 : ENFIN, ON A DU CHAUFFAGE ! Espérons que ça tienne.
    Merci admin, tu les as asticotés dans les règles de l’art.
    Merci aussi à M. Girard. Je ne sais pas s’il a réellement pesé, mais l’intervention d’un politique n’est jamais de trop dans ce genre d’affaires…

  2. Nouvelle affiche, cette fois de Vénissieux Énergie, annonçant une coupure d’eau chaude et de chauffage mardi 18 octobre.
    Je les rassure, les habitants n’ont vu absolument aucune différence, ça ne fonctionnait déjà pas avant.
    Et aujourd’hui, mercredi 19, toujours rien !

    A quoi ont servi tous ces travaux et toutes ces coupures cet été si c’est pour faire encore pire qu’avant ? Incapables !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.