Local pour le Nid Du Charréard : refus de la mairie

Le nid n’a pas été trouvé pour l’association le Nid Du Charréard. Il y a quelques jours, cette association a adressé une lettre à Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, afin de lui proposer de mettre à leur disposition le local occupé par l’association Anti-Rouille qui se situe au 47 Boulevard Docteur Coblod à Vénissieux

Et bien la réponse n’a pas tardé à venir, puisque c’est Mme Talbi, adjointe chargée du Protocole, de la Vie associative et des Centres sociaux, qui a eu la tâche d’annoncer la mauvaise nouvelle, à priori par courriel, à M. Harchaoui Said, Président de l’association le Nid du Charréard. 

Selon l’adjointe :

les locaux de 156 m² et espaces extérieurs clôturés ne sont pas disponibles puisqu’ils ont été attribués par convention à l’association Anti-Rouille et qui en assume les charges locatives …

Bien évidemment, la ville n’a aucune salle municipale disponible qui conviendrait aux activités de l’association le Nid du Charréard !!!

Mais Mme Talbi, précise que 

En cas de constatation, vous disposer d’un délai de deux mois à dater de la réception de la présente lettre pour déposer un recours devant le Tribunal Administratif de Lyon.

Mais quelle est cette association Anti-Rouille qui dispose d’un espace total de 156 m². Pour l’année 2016 elle a bénéficié d’une subvention de 1 425 €, par contre j’ai fait une recherche sur cette association, et je n’ai trouvé, aucun site internet, ni page Facebook

Local AntiRouille
Local Association AntiRouille @https://www.google.fr/maps

L’élue vénissianne précise sur son courrier que les charges locatives sont à la charge de l’association, mais sur cet espace total de 156 m², ne pourrait-on pas faire cohabiter ces deux associations et ainsi partager les frais relatives à ces charges. ?

A ce jour l’association le Nid du Charréard, n’a pas encore donné sa position sur ce refus, mais parmi tous les adhérents inscrits, on peut imaginer la tristesse et le regret de n’avoir pas eu de réponse positive à leur demande.

Mais en fouinant dans ma boîtes à souvenir, lors des élections municipales de 2014, j’ai aperçu une affiche de campagne de la candidate communiste à l’intérieur du terrain occupé par l’association Anti-Rouille (voir l’article). On se demande pourquoi les autres candidats n’ont pas eu droit à disposer d’un droit d’affichage dans cet espace ?

mars2014_picardaffiche

Pour rappel les élections municipales de mars 2014 ont été invalidées par le Conseil d’Etat suite à deux recours qui avaient été déposés, par le préfet et par la tête de liste UMP, Christophe Girard. Le premier réclamait l’annulation de l’élection d’Yvan Benedetti et d’Estelle Gagon, de la liste d’extrême droite “Vénissieux fait front”. En mars 2015, Mme Picard a gagné une seconde fois les élections municipales partielles.

Il faudrait peut-être demander une audience à Mme le Maire qui n’en doutons pas se fera une joie de recevoir les responsables de cette association dont le but est de 

  • Favoriser la rencontre et l’entraide des habitants du Charréard
  • Développer les activités culturelles et sociales
  • Proposer un accompagnement auprès des jeunes dans leur scolarité et leurs loisirs et la lutte contre l’échec scolaire
  • Permettre aux habitants de bénéficier de soutiens dans l’insertion par l’économie et l’emploi
  • Encourager le vivre ensemble intergénérationnel

 

L'info c'est le partage !.

17 Commentaires

  1. Merci monsieur haddou de nous rappeler quelques entorses au code électoral
    * des affichages sauvages dans un lieu associatif voir la photo etc…
    * ……………………
    La liste est longue mais il faut penser aux prochaines élections maintenant, Vous avez raison seule la mobilisation compte…vous pourrez compter sur de nombreux vénissians qui aujourd’hui ont pris conscience que leur quotidien est entre les mains d’un clan, qui est depuis trop longtemps au pouvoir ce qui l éloigne des réalités…et même de Vénissieux..
    LBK
  2. : du one man show au cinéma, il n’y a qu’un pas…
    et oui, les politiques toujours à courir auprès de l’électeur potentiel avant les élections et lui mettent des quenelles après.
    enfin pas tous… regarde bizzare, grande campagne d’affichage et patin et couffin… sur nos côtelettes…
    il faudrait demander une réunion avec le maire et que le maximum de monde se déplace (pas uniquement du charreard) et que tous portent leur carte d’électeur autour du coup pendant la réunion… le maire verra peut être son fauteuil s’éloigner….
    et pour tous ceux qui n’on pas voter au charreard et max barel : voila ce qui e passe quand on ouvre pas sa gueule en allant voter lors des élections, continuer à dormir…
  3. clems69 je ne hurle pas je commente arrête de te victimisé ta tord assume c tout, et tu continues avec tes apparemment,je me suis permis….de la certitude!!!! les doutes ont plongés la ville dans le ko lol
    tu dis: Vous devez faire avec et pas contre eux si vous voulez avoir une chance de réussir dans votre projet?
    En gros marche ou crève???
    et si tu avais lu correctement mon comm, on a proposé de faire avec eux je ne juge pas un livre à sa couverture, j’étais le seul a y croire,
    tout le monde ma dit n’attends rien d’eux même des personnes de leur parti,j ai rencontré andré,michèle,yolande et les autres…
    résultat parole parole parole parole,et dire que le mot a la mode pendant les élections était le vivre ensemble! tu vois bien qu il ne veulent pas vivre avec nous???alors ne me dit pas tu ne devrez pas parlez comme sa des communistes si tu savais ce que je pense des autres…
    jte fais un pti bisou de peur que tu dises que jt ai hurlé dessus je t aime clem!!! whaou sa rime
  4. Ouha! Je vois que le sujet est brûlant et que j’ai mis les doigts où il ne fallait pas. Sachez Said que je ne connais effectivement pas la situation actuelle et les conflits qui vous opposent à la mairie et à Antirouille. Je n’ai aucun parti pris et ne connais personne dans aucune des 2 associations, mais comme apparemment l’admin ne connaissait pas Antirouille et que récemment on m’en avait parlé, je me suis permis un petit commentaire. Maintenant, sachez que vous pouvez vous exprimez mais nul besoin de hurler comme vous le faites. Si votre association est apolitique et que vous faites partis des dirigeants, vous ne devez pas parler comme cela des communistes. Vous devez faire avec et pas contre eux si vous voulez avoir une chance de réussir dans votre projet. Bonne chance cependant dans votre recherche de local.
    P.S. je ne suis pas communiste pour autant.
  5. bonjour et merci à tous pour votre soutien, j aimerai juste reprendre clems69 qui comme beaucoup n ont pas suivis ou ont loupés des épisodes. tu dis de nombreux jeunes ont pu profiter de ce local pour apprendre la vie en société et beaucoup d’autres choses,pardon???on à eu des parents pour la vie en société t malade si quelqu’un t écoute c est des délinquants ceux qui ont côtoyé l’antirouille???Et d’après toi il y avait des délinquants incurables…laisse moi rire tu ma tué!!!et sache qu’ avant d’écrire une lettre au maire j’ ai proposé a lasso antirouille de mutualisé le local,refus catégorique( c’est le curé qui ma enseigné la diplomatie!!!) quand à ce que propose cette asso si c’était comme ce qu’ on fais nous ben j’en aurais pas ouvert une??? et sais tu ce qu elle propose???et ce n’ était pas des mobylettes mais des vélos,et le jour ou tu rencontre un délinquant incurable qui passe ces journées à réparer des vélos appel moi stp…ensuite rappel nous le dernier événement en date de cette asso toi qui est daccord avec la mairie, pour info le notre s’appelait un défi pour lenny il y a pas très longtemps…quelques jours…
    donc quand tu commentes ne viens pas avec des impressions et de l intox viens avec du vrai notre asso est apolitique nous ne mentons pas mais avant tout nous détestons l’ injustice…et serge bacque à été mon voisin des années 71a rue du psd salvador allendé…
    voici la définition du communisme:Le communisme est un mode d’organisation sociale basée sur l’abolition de la propriété privée des moyens de production et d’échange au profit de la propriété collective.ma question clems69 est qu en reste t il?donc voilà pour la petite histoire
    Je crois qu on nous a blacklisté…j’ ai proposé à michèle de repartir à zero et tirer un trait sur le passé au conseil de quartier devant bcp de monde elle ma dit oui…bizarrement pendant les éléctions bcp de nos adhérents se sont battus pour elle et voilà le résultat,bcp sont décus vis à vis des promesses et engagements de chacun d ou notre intérêt de ne pas faire de politique…sauf le moment opportun…

  6. elle est jolie votre histoire, mais vous dites faut pas tirer de conclusions vis à vis des affiches de me picard, placardé dans l espace de l association
    c est quoi votre theorie?
    le vent à emporter une affiche de me picard et comme par hasard un pot de colle, et les deux ce sont croisé à l association antirouille ?
  7. La petite histoire: Un curé de Vénissieux qui souhaitait aider les jeunes de ce quartier où il résidait, prêtait son garage à ces mêmes jeunes pour effectuer la réparation de leurs mobylettes. Les voisins du quartier se sont plaints du bruit que cela engendrait. Il alla voir la Mairie qui lui octroya le local sise Bd Coblod. De nombreux jeunes ont pu profiter de ce local pour apprendre la vie en société et beaucoup d’autres choses. Un délinquant réputé incurable se fit même une place respectable dans la société en tant que chef d’entreprise. Antirouille a connu de belles heures. Je ne sais pas ce qu’est devenue l’association aujourd’hui mais pour une fois, je suis assez d’accord avec la mairie. Si le local est déjà attribué, pourquoi déposséder certains pour favoriser d’autres. J’ai l’impression que le « nid du Charréard » et « Antirouille » ont les mêmes buts, alors pourquoi ne s’entendraient-elles pas? J’imagine que les 2 associations du quartiers ont déjà échangées… Quant aux affiches, je penses qu’il ne faut pas tirer des conclusions trop hâtives…
  8. Si j’ai bien compris, le Nid du Charréard voudrait s’installer sur des locaux déjà occupés par une autre association (Antirouille) ? Dans ce cas, pourquoi ne pas juste voir directement avec cette assoce sur comment partager le terrain et le loyer ?
    Ou bien cette assoce a un local « par défaut » et n’en fait strictement rien ? Ce n’est pas très clair, si quelqu’un peut réexpliquer…
  9. « En cas de constatation, » qui n’en demeure pas moins une contestation qu’il conviendra désormais de porter au plus haut, par le biais de messages diffusés sur les blogs et les réseaux sociaux ou encore par une manifestation solidaire devant la mairie pour signifier à nos élus de redescendre sur terre et de cesser cette mise au ban systématique d’une frange de la société vénissiane pour le seul profit d’une caste vieillissante qui n’a d’yeux que ses intérêts propres. A bon entendeur!

    Il est bon de rappeler que Vénissieux n’est pas la propriété du parti communiste et encore moins celle d’une oligarchie qui se profile peu à peu mais bien celui de tous les vénissians.

  10. on ne peut pas laissé faire antirouille appartient à nos enfants cela va être un lieu de rencontres pour notre association.Mme le maire on va se battre et ont va rien lâcher
  11. Très belle photo de l’atelier antirouille avec des affiches politiques ……, nous ne lâcheront pas madame la maire c’est notre salle et pour une exploitation des jeunes et des habitants pas pour des fins politiques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.