Expulsions locatives : Picard écrit à Castex

A défaut de parler à LyonMag, car selon son intervention lors d’un conseil municipal, elle avait déclaré à un élu de l’opposition qu’elle ne parlait pas à LyonMag, ce qui ne l’empêche de leur envoyer ses communiqués de presse.

Face à la crise sanitaire, le gouvernement a décidé que la trêve hivernale des expulsions locatives est reportée de deux mois, au 31 mai 2021 au lieu du 31 mars habituellement. Les expulsions de locataires, notamment pour cause d’impayés, ne pourront reprendre qu’à partir du 1er juin 2021. L’an passé, la trêve hivernale avait déjà été prolongée jusqu’au 10 juillet 2020.

Mme Picard, maire communiste de Vénissieux a donc pris sa plume pour écrire au premier Ministre, par contre, elle ne l’a pas prise pour parler de la situation des locataires de Léo Lagrange qui se plaignent du chauffage, qui selon certains, dure depuis trois ans.

Après avoir parlé de la crise sanitaire, sociale et économique, du mal logement, de la hausse des distributions alimentaires constatés par la Fédération Française des Banques Alimentaires, l’élue communiste fait le constat que « les mesures prises par le gouvernement sont insuffisantes pour répondre à l’urgence sociale »

Ne pouvant ou ne voulant pas promulguer des arrêtés anti expulsion, qui sont à chaque retoqués par le tribunal administratif, Mme Picard, informe M. Castex que « la prolongation de la trêve hivernale au 1er juin 2021 constitue un sursis pour les familles en situation d’expulsion », mais à priori pas suffisant, puisque une lettre est parvenue au premier ministre et à ce titre, elle demande qu’aucune expulsion locative ne soit réalisée pour l’année 2021.

Un p’tit peu d’humour, j’espère que M. Castex ne lui répondra pas par « Dans vos rêves » comme elle l’a fait lors du conseil municipal du 01 février, en réponse à l’opposition qui demandait des excuses suite à la comparaison faite en employant le mot fasciste, lors d’une visioconférence du parti communiste vénissian.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.