Le Puisoz : circulation, pour la mairie, tout va bien

A priori, depuis l’ouverture de l’enseigne Ikéa Lyon Grand Parilly, tout semble allait bien au niveau de la circulation, si j’en crois le peu d’intervention des habitants à ce sujet lors de l’Assemblée Générale de Parilly, on peut dire que la municipalité est plutôt satisfaite de cette réunion.

Les élus de la majorité ont dénoncé ceux qui criaient à l’anarchie routière et qui se seraient trompés puisque selon la municipalité, et grâce aux efforts et aux moyens mis en place, l’engorgement annoncé n’a pas eu lieu. Mais il y a quand même un mais, car tous les jours aux alentours de 17 heures, les files de voitures commencent à défiler à hauteur du tram T4 ce qui n’arrange pas la fluidité du trafic. De plus l’arrivée de Leroy Merlin en avril 2020, risque aussi de voir une augmentation du nombre de véhicules. Donc je reste assez étonné que les habitants de ce quartier ne se soient pas autant manifestés. 

Et selon nos élus qui ont toujours de bonnes explications, s’il y a un effet de saturation, c’est la faute aux feux rouges, à défaut de trouver un coupable, on désigne un objet, lui au moins, il ne peut pas se défendre, et à quelques mois d’une élection, faut surtout, ne pas se fâcher avec la Métropole qui est en charge de la voirie. 

Selon Christophe Girard (divers droite) lors de cette réunion, tout avait été préparé et calé par la municipalité, puisque Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, a lu une note écrite « en nous expliquant que tout était magnifique ». Pourtant cette Assemblée Générale était l’occasion de faire remonter les problématiques liés à la circulation et aux constructions qui ont lieu actuellement sur ce site.

Les habitants ont préféré mettre en avant l’absence d’un distributeur de billets et bien entendu Yolande Peytavin (PCF) première adjointe, ne les a pas contredit, en leur expliquant que les banques n’étaient pas intéressées car cela ne leur rapporteraient rien. Encore ces méchantes banques qui ne pensent qu’à faire du profit et laisser ses pauvres habitants sans distributeurs de billet -snifff-. Mais la meilleure réponse vient de M. Millet qui déclare, qu’aujourd’hui on peut tout acheter virtuellement et on fait des achats en ligne. Heu, cela contredit un peu notre maire, car elle a dû aller à la rencontre des responsables de la Banque Postale afin de s’installer à Vénissy. alors pourquoi se décarcasser si tout se fait en ligne ?

Mais pour ne pas mettre tout le monde dans le même sac, Michèle Picard, a défendu la Banque Postale, qui s’est installée sur le plateau des Minguettes, avec la mise en place de plusieurs distributeurs de billets. Et ben, on est gâté. Les autres ce sont de méchantes banques – lol –

Mais soyez rassuré, messieurs dames du quartier Parilly, une boulangerie, une supérette, un hôtel, une brasserie, vont intégrer le quartier du Puisoz et peut-être qu’à ce moment, les banques y trouveront un intérêt et se précipiteront pour installer des centaines de distributeurs -lol-

Vous l’aurez compris, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Et bien on verra ce que cela donnera en terme de circulation, lors de l’arrivée de Leroy Merlin, des logements, des commerces etc etc…

M. Blein avait-il eu raison d’être contre ce projet, ou la Métropole et la mairie ont fait le bon choix, l’avenir le dira !!!

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.