Le tournage de clip tourne à l’émeute

Alors que Mme le maire prenait la parole dans sa réunion publique de mi-mandat, des événements assez graves se sont déroulés dans le quartier des Minguettes et qui a perturbé la ligne de tramway T4, qui faisait son terminus à l’Hôtel de ville et ceci pour une durée indéterminée. De nombreuses forces de police étaient en attente à hauteur du commissariat de Vénissieux. Mme Karima Souid a interpellé Michèle Picard, lui précisant qu’il y avait une priorité du fait des événements qui se sont déroulés sur le plateau des Minguettes. Mme Karima Souid a dû insister pour prendre la parole, afin qu’elle puisse s’exprimer sur ce fait divers et faire le point sur la violence qui à certains endroits.

On ne connaît pas encore tous les détails sur le tournage ce clip de rap, mais l’ambiance était assez explosif puisque des dizaines de policiers étaient déployés face à une centaine de jeunes qui leur ont lancé de nombreux projectiles dans leur direction.

Selon Mme la maire, des interpellations ont eu lieu, notamment l’organisateur de cet événement. 

Selon nos informations, la première étape de ce chanteur s’est déroulé dans la commune de Saint-Fons où le clip a été tourné à hauteur de l’association Activ’Fons ou le tournage a été bien cadré par les responsables de l’association, et il n’y a eu aucun mouvement de foule ni de provocation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite, le chanteur, ce serait, semble t-il, dirigé sur le plateau des Minguettes où des débordements ont eu lieu aux alentours de 16h30. Le nouveau Vénissy tant vanté par la municipalité, a connu sa première émeute puisque selon les posts sur FaceBook, des personnes se sont dirigés sur le magasin Casino.

Ce n’est pas la première fois que ce genre de tournage a lieu à Vénissieux, le dernier en date, est celui de fin juin 2018 dans le secteur de la Pyramide, où près de 200 jeunes s’étaient réunis pour le tournage d’un clip. Le rappeur, ayant pour pseudonyme “L’Allemand”, avait fixé rendez-vous par le biais des réseaux sociaux et de sa page Facebook mais il faut souligner que pendant le tournage, il n’y a eu aucun débordements ni d’actes d’incivilités. Un dérapage avait eu lieu après le départ du chanteur, les soldats du feu et les forces de l’ordre ont été la cible de jets de projectiles lors d’une intervention sur un feu d’un véhicule.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.