Les « collectifs » pour le 17 octobre 1961

Quelle pagaille entre les algériens pour commémorer les massacres du 17 octobre 1961. Lors de l’inauguration de la stèle en hommage aux personnes tuées lors de cette date, il y avait eu une polémique et aujourd’hui cela continue avec la création de deux collectifs. D’un côté on trouve le collectif vénissian du 17 octobre 1961 qui regroupe plusieurs associations et de l’autre côté le collectif des associations algériennes pour la reconnaissance du 17 octobre 1961. Ce dernier précise dans le journal Le Progrès que seul son collectif sera l’unique interlocuteur avec la mairie. Et bien, faudrait que ces deux clans réfléchissent un peu avant de créer des collectifs ou chacun pense avoir le monopole. En fait c’est la bagarre entre deux personnes Mr Chebel et Mr Hamdiken qui autrefois était tous les deux engagés au sein de l’association ACAEL (qui était auparavant proche de la mairie et du PC). Alors voici une querelle de personnes qui ne va pas dans le bon sens. Il aurait été préférable de se concerter, se réunir, et trouver un consensus pour créer une association qui aurait vocation de recueillir des témoignages, faire des débats avec des projections de films, invité des personnalités françaises et algériennes afin de faire un vrai travail de mémoire et faire reconnaitre par l’état français les massacres du 17 octobre 1961

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.