Les commerces à venissy

Comme le dit l’article d’Expressions À Vénissy, le commerce refleurit. Certes le commerce est de retour à Vénissy et certains d’entre vous l’ont déjà remarqué, mais malgré cette bonne nouvelle, cela suffira t-il pour changer complètement l’image du plateau, j’en doute. 

Les commerces provisoires sont amenés à disparaître de l’endroit actuel et certains d’entre eux ont déjà pris une option pour s’installer dans de nouveaux locaux. 

A ce jour, un nouvel opticien VényOptic, s’est installé, qui aura dans ce même local un audio-prothésiste ; une boulangerie devrait s’ouvrir d’ici quelques semaines. Depuis quelques mois d’autres magasins se sont déjà installés le long de l’avenue Jean Cagne : 

  • Une auto-école
  • Une agence de voyage
  • Un salon de beauté
  • Un espace de coworking nommé La cocotte

Dans quelques mois d’autres activités devraient aussi emménager, mais aucune date précise n’est encore donné.

  • un prestataire pour la délivrance de cartes grises
  • Le bureau de tabac
  • Le laboratoire d’analyses
  • La Poste

Selon le journal local, pour le second semestre 2017, d’autres devraient suivre :

un cabinet dentaire, une boutique de vente de produits médicaux, un cabinet kinésithérapeute, et une boucherie.

Par contre, à ce jour, il semblerait que l’actuel propriétaire du PMU ne s’installera pas dans les nouveaux locaux, d’ailleurs, la SERL chargé de la gestion du projet jet de la ZAC de Vénissy recherche un éventuel acquéreur pour une brasserie de qualité.

Cela sous entend t-il qu’il n’y aura plus de PMU à Vénissy. Si c’est le cas, beaucoup de vénissians du plateau vont être surpris et mécontent. Il faudra que j’interroge à ce sujet M. Benmabrouk, adjoint à l’emploi et aux commerces ainsi que M Idir Boumertit adjoint au GPV, à l’insertion et à la formation, pour qu’ils m’expliquent cette notion de qualité ?

D’ailleurs concernant M. Boumertit (PG) il vient de publier sur sa page FaceBook une lettre pour expliquer le parcours de son travail à mi-mandat. Coïncidence ou pas, cette lettre intervient juste après le lancement de la campagne aux législatives de Mme Picard (PCF).

Extrait de la lettre de l’adjoint à l’insertion, la formation et le GPV (Grand Projet de Ville) :

A mi-mandat, je souhaite réaliser un premier bilan de cette délégation que j’ai pleinement investie en commençant par l’insertion […] C’est pourquoi depuis ma prise de fonction, j’ai agi en activant tous les leviers possibles à la main de notre collectivité afin de favoriser l’accès pour tous à des emplois stables et durables….

Mais je vous en dirai un peu plus, lors d’un prochain article si vous êtes toujours lecteur : lol   :D  

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.