Les poubelles des Jardins du Monery

Il y a quelques mois, suite à un article paru dans le journal Le Progrès, j’avais écrit un petit billet sur les constructions des maisons des jardins du Monery, ou je critiquais les mal-façons, ce qui m’a valut un commentaire assez méchant d’un des lecteurs de ce blog. Aujourd’hui, toujours dans le même contexte, le Progrès refait le même constat mais cette fois-ci, le problème est centré sur les poubelles qui posent un réel problèmes aux nouveaux propriétaires ainsi que pour les habitants de la rue Beethoven. La société immobilière Sacoviv, a fait de ces constructions un de ces fleurons immobiliers, et à attiré un nombre importants de nouveaux acheteurs à coup de publicité. A ce jour le constat est désolant et le directeur de la Sacoviv est toujours aussi désagréable avec ces nouveaux arrivants et autant avec les locataires de cette société. Il suffit de lire l’article du Progrès pour comprendre le mécontentement d’un certains nombres de propriétaires à qui l’on a fait croire qu’il serait bien installé avec des pseudos jardins qui ne ressemblent en rien à des jardins, bref une sorte de publicité mensongère pour attirer de nouveaux acheteurs. Après les problèmes d’affaissement liés à des talus trop pentus, aujourd’hui, c’est le cas des poubelles encombrantes, le manque d’emplacement et surtout l’absence de concertation entre les propriétaires, la Sacoviv, la ville et le Grand Lyon, tout ce petit monde bureaucratique se renvoie la balle. Que vont faire les proprio, à ce jour la lutte continue mais elle risque d’être périlleuse et longue et je crains que les primo-accédants vont devoir encore payé.

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Effectivement je suis assez acerbe dans mes propos, et je signe et maintien tout ce que j’ai écrit. Vous vous rendrez compte avec le temps que les jardins du Monery sont une nouvelle forme moderne de ghettoisation. Le problème de la Sacoviv, est qu’elle a tendance à ne pas s’occuper en priorité de ses logements qui se trouvent dans les quartiers sensibles et que le strict minimum est fait. Vous avez peut-être raison de choisir d’avoir acheté et habité sur le Monery, mais allez à la rencontre des habitants qui habitent aux trois tours et vous serez étonné de la réaction des habitants. Bien cordialemen
  2. je suis tombée par hasard sur votre blog et je trouve vos commentaires assez durs meme si il y a du vrai. Je suis une propriétaire du Jardin Monery et je n’ai pas l’impression de vivre dans un ghetto. Le projet n’est pas encore terminé et la cité jardin ne peut pas etre jardin du jour au lendemain. effectivement il y a des gros soucis au niveau des jardins par rapport a l ecoulement des eaux pluviales car la terre s’est affaissee …ce probleme n’a pas ete pris a la legere ni par les habitants ni par la Sacoviv et une solution est en cours de réalisation. J’ai espoir que ce sera la bonne solution pour ce probleme. Maintenant vous pouvez critiquer tant que vous voudrez il n’empeche que si on n’essaie pas si on ne lance pas de tels projets alors les ghettos comme vous dites resterons ghettos. Dans ce projet de cité jardin meme si ce n’est pas encore le succes attendu on est dans l’initiative et ca c’est deja enorme. Il faut maintenant corriger les defauts et ameliorer ce qui ne va pas seulement quand on est objectif on dit aussi ce qui est bien Or vous ne dites que le mal et vous portez des propos tres desagreable sur les personnes en les nommant je vous trouve la langue bien acerbe !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.