Les visiteurs Airbnb optent pour les quartiers populaires

Voilà une info qui va certainement faire plaisir à Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, qui annonce que les visiteurs AirBnB, optent pour quartiers populaires, selon une étude, menée entre autres à Vaulx-en-Velin, Rillieux-la-Pape et Vénissieux.

Ce sera pour elle l’occasion de mettre en avant l’attractivité de nos quartiers, puisque cette étude s’est aussi portée sur celui des Minguettes-Clochettes. J’entends déjà dire notre maire, youplahi, youplaho, nos quartiers ont le vent en poupe chez les clients Airbnb. Oh, faut pas qu’elle s’en réjouisse trop vite car ce n’est certainement pas le paysage ou le climat que ces clients apprécient mais plutôt des tarifs très abordables.

C’est l’agence Nouvelles marges, qui est à l’origine de cette étude, spécialisée dans le marketing territorial. Son enquête l’a amené à étudier 1045 logements proposés dans toute la France sur la plateforme de location de chambres ou de logements entiers notamment aux Minguettes-Clochettes.

Mais qu’est-ce qui attire ces clients dans nos quartiers, et bien selon cette étude on trouve ces trois critères : 

  • coût de l’hébergement.
  • proximité de lieux touristiques ou d’intérêt.
  • facilité de transport en commun.

Ah ben zut, çà alors, s’ils ne viennent pas visiter notre ville à 4 fleurs et signer la charte de Coopération (lol), je n’en vois pas l’intérêt, mais autant dire que notre ville n’est pas très touristique, et qu’il n’y a certainement pas grand chose à voir. Bon personnellement, je pense que ces clients viennent certainement pour le prix de location qui selon l’étude « est en moyenne un peu plus de 10€ moins cher par nuit que dans le reste de l’agglomération. » 

L’agence Nouvelles Marges a analysé plus de 13 000 commentaires laissés par des visiteurs ayant séjourné dans un logement mis en location par les habitants de ces territoires via la plateforme Airbnb (recensement établi entre janvier et avril 2018 concernant l’offre et la demande de location temporaire dans 25 des plus grands quartiers de la politique de la ville – voir annexe et note méthodologique)Cette étude a été menée entre janvier et avril 2018. (Nouvelles marges)

Retrouvez sa méthodologie et ses résultats en cliquant ici. 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.