Masques : le coup de colère des pharmaciens

Alors que le gouvernement avait interdit la vente de masques aux particuliers, voilà qu’aujourd’hui, changement de politique, et dont le mot d’ordre est un masque pour tout le monde, puisqu’il va être obligatoire dans les transports en commun, certains maires ont décidé de le rendre obligatoires dans les rues de leur commune. 

Mais voici que la colère gronde chez les pharmaciens sur le stock de masques dans la grande distribution, la profession se sent dupée et pour certains pharmaciens c’est un scandale.

Hugues VIDELIER, Président du Conseil régional de l’Ordre des pharmaciens de AuRA, a publié un communiqué dénonçant « L’Attitude scandaleuse et
lamentable de la grande distribution. »

D’où vient cette gronde des pharmaciens, ce fût les déclarations très médiatisées des responsables de la grande distribution, qui ont annoncé, disposer d’un stock de maques chirurgicaux, avec des millions par ci, des millions par là, et qui seront vendus à prix coûtant. Et là on peut dire que du côté des l’ordre des pharmaciens, la pilule a du mal à passer.

Selon ce communiqué, ce personnel de santé était obligé de compter à l’unité près les masques des stocks et qu’il fallait les répartir aux professionnels de santé. :

  • Combien d’entre nous ont été contaminés, fatigués ou empêchés de travailler par manque de masques !
  • Combien de fois avons nous été contraints de refuser des masques aux patients en chimiothérapie ; aux malades chroniques
  • Combien de médecins, d’infirmières, de pharmaciens, de préparateurs en pharmacie
    tombés malades, de kinésithérapeutes obligés de fermer, de chirurgiens-dentistes à l’agonie , de soignants qui se mettaient des blouses en sac poubelle !!!
  • Nos masques étaient contingentés, réutilisés, La semaine dernière encore, les masques distribués par l’ARS aux médecins, étaient périmés depuis plus de 10 ans. Nos patients, même les plus vulnérables, ne pouvaient être protégés

Et là, des centaines de millions de masques vont être disponibles dans la grande distribution et le patron d’Intermarché Thierry Cotillard prévoit même de distribuer 90 millions de masques dans les magasins du groupe. À commencer par 30 millions dès lundi 4 mai.

Certes, c’est certainement une bonne chose que des masques soient disponibles dans les grandes surfaces, afin qu’une grande majorité de la population puisse avoir au minimum un masque, même si cela n’est pas suffisant. Mais les pharmaciens dénoncent le manque de masques dont ils ont disposé ces dernières semaines, alors que la grande distribution va en commercialiser plusieurs centaines de millions dans les prochains jours.

Médecins, sages-femmes, kinés, podologues, infirmiers, pharmaciens et dentistes ont donc signé un texte commun « les masques tombent » dans lequel ils dénoncent « les profiteurs » de la guerre sanitaire en cours.

La question est de savoir comment les grandes et moyennes surfaces, ont pu trouver en si peu de temps trouver des millions de masques alors que les pharmaciens et le personnel de santé ont énormément eu des difficultés à avoir un stock suffisant pour le personnel, les soignants, et les particuliers.

→ Masques vendus en grande surface : la colère des ordres médicaux

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.