Michèle Picard : « Vénissieux ose, avance et construit l’avenir »

Lors de la pose de la première pierre sur le chantier du Puisoz-Grand Parilly, on a droit aux différents discours des intervenants dont Mme Picard, maire communiste de Vénissieux, qui selon elle, ce nouveau quartier « ne sera pas une ville dans la ville », mais la maire ne s’arrête pas là, et on sent bien que cela lui tient à coeur, puisque ce quartier ne sera pas isolé de Vénissieux, mais fera partie intégrante du paysage vénissian : 

Un quartier connecté à l’ensemble des quartiers de Vénissieux, un quartier de jonction aussi, entre Lyon et nos territoires.

Pour le maire communiste de Vénissieux, le Grand Parilly donnera une nouvelle image de Vénissieux :

Le Grand Parilly va renforcer l’attractivité de Vénissieux. Ce n’est pas la vitrine de la ville, mais une nouvelle image qui se créé dans la continuité du réaménagement urbain en cours, notamment celui effectué dans le quartier des Minguettes

C’est sur que la rénovation urbaine marche de plein fouet aux Minguettes, est-ce que cela a permis aux gens de vivre mieux, plus tranquillement, sereinement, heu j’crois pas, et là on constate que nos élus sont complètement à côté de la réalité.

«Vénissieux ose, avance et construit l’avenir des Vénissians », çà ce n’est moi qui le dit mais toujours la première magistrate de la ville, qui ose nous dire que la ville avance, là je me marre bien, alors si elle avance c’est peut-être pas dans le bon sens, en tout cas ce n’est pas en nous sortant les 15 millions d’euros que la Métropole va investir pour éviter l’engorgement de ce quartier qui va conforter les habitants de Parilly :

Des études approfondies ont été menées, pour éviter toute saturation dans le quartier environnant, et limiter l’impact sur Bonnevay. D’importants aménagements dissociés, pour la desserte des deux enseignes, ont été réalisés, pour un montant de 15 millions d’euros, pris en charge par la Métropole

Mais soyons heureux car avec une ville qui compte plus de 9 000 demandeurs d’emploi, la mairesse nous annonce que l’arrivée des magasins Ikéa et Leroy Merlin sera un vivier en terme d’emploi et annonce la création de 170 nouveaux emplois pour les deux enseignes et, selon elle, 2 000 emplois sont attendus, dans ce nouveau quartier.

Wouah 2 000 emplois, et bien c’est ce que l’on verra, car ce chantier va durer jusqu’en 2025 pour voir sortir de terre des nouveaux immeubles. 

En attendant l’ouverture des enseignes Ikéa et Leroy Merlin, est prévu pour  l’automne 2019. Tiens donc, à quelques mois de l’échéance des élections municipales de Vénissieux.

Donc à vos stylos ou claviers pour faire vos CV et lettre de motivation et les faire parvenir à la mairie, heu non pardon, aux enseignes Ikéa et Leroy Merlin – lol – Au fait la ville de Vénissieux compte t-elle organiser, en partenariat avec Pôle Emploi, des actions en faveur de l’emploi pour les nouvelles enseignes ? Une question auquel on aimerait bien avoir une réponse de M. Benmabrouk Djilannie, adjoint à l’emploi et aux commerces.

Lire l’article de LyonCapitale → Vénissieux : Ikea, Leroy Merlin, le chantier du Grand Parilly avance

Lire l’intégralité du discours de Mme Picard, sur son site internet

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.