Mokrane Kessi fait un constat : « Il est temps de se parler »

Lors de la finale de l’Euro 2016, M. Kessi était présent à la FanZone de Lyon et a fait un constat, qui selon lui ne ressemble pas tout à fait à une France unie et solidaire. En fait il s’est aperçu lors de la défaite de la France face au Portugal qu’un grand nombre de jeunes de la deuxième voire troisième génération issus des quartiers ne soutenaient pas l’équipe de France mais était plutôt satisfaite de sa défaite et que certains d’entre eux ont fêté la victoire des portugais. Les mots qu’ils utilisent sont forts et troublants à la fois. Il pose la question aux dirigeants politiques qui ne s’aperçoivent pas du :

« fossé de plus en plus grand entre cette jeunesse de FRANCE et le pays dont ils devraient se revendiquer et soutenir »

Mais selon lui ce n’est pas forcément la faute de ces jeunes à qui on n’a pas souvent assez crié haut et fort qu’ils étaient français à part entière mais qu’on a toujours eu tendance à stigmatiser et montrer du doigt (échec scolaire, emploi, formation, logement …) Certes le constat qu’il fait est le ressenti des choses vécues lors de cette soirée du 10 juillet 2016, certains seront d’accord, d’autres pas mais pour M. Kessi : 

Il est temps de se parler. Non ça ne va pas mieux, ça se dégrade plutôt !!!

Communiqué de presse M. Kessi, ex conseiller municipal, Président de l’association FranceDesBanlieues et adhérent Les Républicains

Oui nous avons un problème mais cela nous le savons depuis fort longtemps car nous militons dans les quartiers depuis les années 80 et déjà nous avions un problème d’identité, nous enfants d’immigrés algériens, tunisiens et marocains. Déjà à cette époque nous nous posions la question à propos de ce que nous étions, Français ou étrangers sur cette terre de FRANCE que nous pensions être la notre et que  nous ne connaissions que celle la. Nous n’en avions pas d’autre. Nous nous sommes battu pour appartenir à cette communauté de destin, nous l’avons crié haut et fort que nous étions Français et nous n’avons été qu’à moitié entendus. Aujourd’hui nous avons un problème et cet Euro de football 2016 est révélateur du fossé de plus en plus grand entre cette jeunesse de FRANCE et le pays dont ils devraient se revendiquer et soutenir.

  • Encore une fois le pays dans lequel nous vivons notre PAYS n’a pas su dire à une partie de ses citoyens qu’ils en faisaient partie.
  • Encore une fois la FRANCE n’a pas su dire a cette jeunesse de nos quartiers qu’elle les aimaient.

Et cette jeunesse de VENISSIEUX, de VAULX EN VELIN, de LYON, de MARSEILLE, D’AULNAY-Sous-BOIS nous a transmis un message : Nous ne sommes pas Français !!!

Nous venons de rater encore un rendez de cohésion nationale fusse-t-il footballistique. Encore une fois notre pays a repoussé ce fossé qui nous sépare de la nation encore plus loin qu’il ne l’était. J’ai vu hier des centaines de jeunes soutenir le PORTUGAL plutôt que la FRANCE, j’ai vu hier soir des milliers de mes voisins être heureux de la défaite de la FRANCE. Cela m’a attristé, moi militant politique des quartiers de longue date, qui ait sans cesse dis que ce pays était le notre depuis 3 générations. Cela m’a interrogé aussi sur le fait que depuis 30 ans, après la marche contre le racisme et pour l’égalité nous en soyons encore dans cette spirale auto-destructrice dû au rejet de notre société qui ne sait pas faire. Oui la FRANCE, nous avons un problème et ce problème nous devrons un jour le résoudre ou du moins le regarder en face. Aujourd’hui nous ne le faisons pas. Ayons ce courage, avant qu’il ne soit trop tard. Il est temps d’envoyer des signaux forts en direction de cette jeunesse française qui n’attend que cela car elle n’est pas sourde. Il est temps de se parler. Non ça ne va pas mieux, ça se dégrade plutôt !!!
Mokrane KESSI Président de FRANCE des BANLIEUES. 0651908366

L'info c'est le partage !.

5 Commentaires

  1. Mouais toujours la faute au chommage et à l’emploi… j’étais un gland à l’école et autre raison personnelle, je vois pas en quoi être « rejeté » comme ca… parlons plutôt de l’éducation et du civisme hein ? Du comportement aberrant des gens de ces milieux là ? Faut il ne pas le dire au risque de se faire insulter ou propos négatifs à mon égard, je dis les choses tels quelles sont. Comme dans mon commentaire précédent dans un autre article, il faut instaurer des forums.

  2. Les équipes françaises et portugaises étaient de toutes façons les plus multiraciales de l’Euro 2016. Alors quand on voit les audiences , on ne peut que constater que ça ne va pas si malentendu Europe occidentale. Par contre , dans l’ancien bloc soviétique…

  3. Ces débats me paraissent d’une grande hypocrisie. J’ai toujours vu les enfants d’Italiens préférer soutenir en grand nombre le pays de leurs parents à la France qui les nourrit et les éduque. Idem pour les enfants d’immigrés espagnols , des Portugais etc…

    Ça ne date pas d’hier.

  4. Sans doute de l amertume lié à la composition de cette équipe?? A l éviction de certains joueurs?? Aussi à la misère de ces quartiers d exclusion…après il y a un gagnant un perdant!! Pas de quoi en faire tout un foin!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.