AG Moulin à vent : insécurité, incivilité et moustiques

Et bien on peut dire que cette fois-ci l’Assemblée Générale du quartier Moulin à Vent, a fait déplacer un grand nombre d’habitants et non pas pour faire des louanges aux élus mais plutôt de se plaindre de la situation de leur quartier. 

Comme dans toutes les autres assemblées générales, les habitant se sont plaints des incivilités mais surtout des nuisances sonores mais aussi des odeurs émanant du couloir de la chimie. mais pas que, puisque des petites bestioles sèment la gêne chez un grand nombre de vénissians qui se sont dit agacés par les cafards mais surtout une prolifération anormale de moustiques. 

Selon eux, cette afflux de moustiques serait dû à la mare pédagogique installée dans l’enceinte de l’école Georges Lévy et ceci à la demande des enseignant. Bon, il est très probable qu’un certain nombres de professeurs ne doivent habiter dans le quartier. 

Les habitants ont vite pensé aux moustiques tigres mais l’ EID (Entente InterDépartementale Rhône-Alpes) a constaté qu’aucune larve de ce moustique n’a été trouvée. Certaines bestioles ressemblent au moustique tigre. Face à ce constat l’EDI a fortement conseillé de procéder au comblement de la mare qui est une source de prolifération de moustiques.

Mais pour l’élu en question et chargé de ce dossier, Jean-Maurice Gautin (PCF) la mare n’est pas en cause et que les endroits ou stagnait de l’eau a été traitée. Heu, ok, donc circuler, y a plus rien à dire. Les moustiques ont certainement dû faire des milliers de kilomètre juste un soir pour venir embêter les vénissians. Blague à part et plus sérieusement, il ne fallait pas s’attendre à une autre réponse de la municipalité. 

Mais l’explication de l’adjoint communiste n’a pas suffit à calmer l’assemblée et n’ont guère apprécié que notre maire ne tient pas compte de l’avis de l’EID qui « conseiller fortement de procéder au comblement de cette marre ».

Et voilà que Mme Picard rentre en jeu pour essayer de calmer tout ce beau monde, qui ne semble pas bien satisfait de la tournure des choses. Et que nous dit notre maire communiste, et bien que la municipalité va dresser un état des lieux au niveau de la ville et regarder la situation de cette marre pédagogique.

Heu, Mme le maire ne tient-elle pas compte de l’avis de l’EID ? De plus, pourquoi procéder à un autre état des lieux puisque le constat est là, et que les moustiques sont bien présent.

Décidément, rien ne m’étonne de la part de nos dirigeants qui ne font que repousser les problèmes et les habitants repartent à priori une fois de plus mécontents de cette réunion

 

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Je fais partie du conseil de quartier et je suis intervenu par rapport au dernier conseil d’école du moulin à vent pour interpeller les élus sur leurs absences répétées au conseil d’école ils se sont dérobés et même en accusant les autres, ce n’est pas moi c’est lui, voilà où l’on en est avec nos élus à Vénissieux et ça en dit long sur la solidarité des élus et surtout sur le mutisme de Mde le maire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.