Municipales 2014 : 3 mois après

Impression

Trois mois après les élections, que peut-on en conclure. Vénissieux : 62000 habitants, 3ème  ville du Rhône a du soucis à se faire concernant la démocratie. Surtout lorsque l’on regarde les chiffres de l’abstention, on a de quoi se poser des questions et ceci doit faire l’objet d’une grande réflexion de la part des élus mais aussi des citoyens. Certes Mme le Maire a décidé de prendre au sérieux l’abstentionniste mais comme à leur habitude les communistes ont un train de retard car on peut dire que lors des élections municipales de 2014 aucun effort n’a été effectué pour inciter les vénissians à aller voter. On peut rajouter que le plus grand parti à Vénissieux, n’est ni le PS, ni le PCF et ni la droite, mais bien l’abstentionniste.

Comment expliqué ce phénomène dans les quartiers populaires. La misère, l’exclusion sociale et économique, les habitants de ces quartiers sont depolitisés. La culture politique dans les villes populaires est très absente du terrain : la faute à qui ?

Après la quadrangulaire au 2ème tour : Michèle PICARD a gagné avec seulement 4967 voix, soit 37,64%. Avec ce score peut-on dire vraiment que la maire actuelle représente les vénissians, ce n’est pas certain, surtout que l’on sait aujourd’hui, qu’elle veut sauver son « village gaulois » de qui ? on ne le sait toujours pas.

La liste divers droite de Christophe  GIRARD avec 4012 voix soit 30,4% attend la réponse du juge concernant sa demande d’annulation du scrutin, personnellement je n’y crois guère.

Le PS avec Mr Benkhélifa et 2862 voix soit  21,68% a fait un score plus élevé que le premier tour, mais avec beaucoup d’interrogations sur certains bureaux de vote essentiellement aux Minguettes.

Reste la fameuse liste de Mr Yvan BENEDETTI avec 1355 voix soit 10,26% , et qui a certainement facilité la réélection de Mme Picard. 

Les abstentionnistes restent les vainqueurs et si rien n’est fait pour inciter les vénissians à se politiser et à aller voter, nous aurons toujours les mêmes politiques menées depuis plus de 88 ans par le parti communiste vénissian.

Pourtant une alternative existe, un mouvement pourrait surgir de terre pour faire barrage aux élus actuels, qu’ils soient de droite ou de gauche, des personnes d’horizons diverses pourraient s’associer pour faire un travail de réflexion, et « démonter » la politique mené par la majorité communiste.

L'info c'est le partage !.

3 Commentaires

  1. ce serait l’idéal,
    Vénissieux porté par des venissians!
    pour arrêter le massacre!
    mais comme tu l’écris à juste titre Mr Haddou (je me permet de te tutoyé pour ne pas te vieillir ;-) ) l’ignorance (politique) de la majorité des habitants des villes populaire, et en particulier les venissians, contribue à laisser faire ceux qui ont l’habitude de rouler pour eux même!

    le problème c’est qu’aujourd’hui tous autant qu’ils sont, donnent cette impression amère d’essayer de nous charmer pour mieux nous claquer après leurs élection! ( c’est mon ressenti), donc la réaction de pas mal de monde est : « pourquoi m’emmerder à a aller voté, de toute façon ce sont tous les mêmes ».

    une solution simple pour faire voter les gens (puisque c’est un DEVOIR citoyen) serait de les toucher au porte monnaie :
    – voter pendant les heures de travail plutôt que le dimanche (comme pour la visite médicale)
    – voter chez pole emploi pour les personnes travaillant pas (convocation).

    la carotte fais souvent avancer l’âne plus vite! (n’y voyer aucune insulte)

    l’idée d’un nouveau mouvement, ou plutôt nouveau groupe politique, est effectivement une bonne idée. mais les mammouth de la politique le laisserons il sortir de l’œuf? pas si sure.

    +A

  2. Certes à l’heure actuelle, il n’y a personne. Mais dans quelques mois ou d’ici deux à trois ans, peut-etre ?
  3. mr haddou pour une alternative, il faut un homme ou une femme, mais y’a pas
    reste girard à droite
    lbk à gauche
    sinon 100 ans DE COMMUNISME
    BEURK!!!!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.