Municipales – Sacoviv = Le bordel

Et bien on peut dire que c’est le bordel à Vénissieux. Tout est bordélique, y compris le stationnement, les piétons et voitures font comme ils peuvent pour éviter les accidents, c’est un miracle si il n’y a eu encore aucun accident grave au centre de Vénissieux. Mais revenons à ce fameux bordel avec les épisodes des municipales et de l’affaire Sacoviv. Pour ce qui concerne la Sacoviv, la série n’est pas prête de se terminer, puisqu’aux dernières nouvelles lues dans le Progrès on apprend que l’ex-directeur principal et ex-directeur administratif, celui-ci vient d’être licencié pour faute grave. Je m’étouffe à force de rire de ce  nouvel épisode. Mme Ebersvillers prend les locataires et les employés de la Sacoviv, et pire elle prend les vénissians pour des imbéciles. On est tous au courant de ce qui se passe au sein de cette société, que la gestion laisse à désirer , que les employés sont soumis à une forte pression, et de plus une enquête préliminaire est en cours pour suspicion de favoritisme dans l’attribution d’un marché du groupe BTP, ce que Mr Iacovella a dénoncé et qu’il a porté l’affaire devant le tribunal administratif de Lyon. Que dit le PS de cette affaire : RIEN, le silence total, cela ne m’étonne pas puisque certains des membres sont au conseil d’administration. Pourquoi Mme l’adjointe et directrice de la SACO  pas voulu s’exprimer dans le Progrès, alors que le journaliste du Progrès a en vain essayé de la contacter, que cache t-elle ?. On sait très bien que négociations entre avocat étaient en cours, mais que cela n’a abouti à rien, la direction n’acceptant certainement pas le montant des indemnités de licenciement demandée par l’avocat de Mr Guyard. Et là à l’approche des municipales voici que Mme Ebersvillers nous sort de son chapeau magique, le licenciement pour faute grave, lesquelles  ou laquelle ?, ce qui signifie pour Mr Guyard, ni indemnité ni préavis. Donc le voilà au chômage, et même pour faute grave, il aura droit à des allocations chômage. Mais bien entendu, celui-ci ne se laissera pas faire, et il ira certainement aux Prud’hommes. Donc une affaire qui n’est pas prête de se terminer et on aura droit à un nouvel épisode dans quelques temps. Il y a quelques temps une ex employé de la mission locale a gagné son procès au Prud’hommes et que cela n’arrange pas trop la ville de Vénissieux (affaire à suivre dans quelques mois sur ce blog). Décidément, comme on le dit dans les casinos « Rien ne va plus ». Oui rien ne va plus dans cette ville. Pour les municipales le bordel est identique dans les grandes villes ou des personnes se chamaillent et manigancent pour avoir un siège. Décidément j’aurai dû me lancer dans la politique, j’aurai passé des heures dans des réunions, à passer des week-ends dans des manifestations parfois inutiles, mais s’ils s’accrochent autant que cela, c’est que çà en vaut la peine LOL. Et là je ne vous parle pas des gens qui changent de bord comme une girouette. Je continue à surveiller tout ce beau petit monde qui commence vraiment à m’agacer.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.