Murielle Laurent : de la Bourgogne à Feyzin

Il est difficile de prendre le relais d’un homme politique qui a dirigé la ville de Feyzin pendant de longues années et pourtant il fallait bien trouver un candidat pour remplacer M. Blein réélu en 2017 en tant que député, et qui a dû démissionner de son poste d’élu local pour respecter la loi du non cumul des mandats. Le choix n’a pas été difficile, puisque le député a choisi sa première adjointe pour prendre les manettes de la ville, qui compte à ce jour à peu près 10 000 habitants, mais qui au fil des années devraient voir ce nombre augmenter du fait des constructions d’immeubles en cours. 

En mai 2019, Murielle Laurent, avait annoncé sa candidature pour les municipales de 2020 et selon la première magistrate de la ville, ce serait pour s’engager rapidement dans « un travail de concertation approfondi, et partager par le plus grand nombre ».

Partager par un grand nombre, peut-être mais pas par les communistes qui ont créés un groupe d’opposition en 2014, comme l’a récemment signalé l’ex maire de cette ville en précisant qu’André Gerin avait une petite perte de mémoire :

« Mon cher André, Dans Le Progrès Est Lyonnais du jour tu déclares qu’en 2014, à Feyzin, Murielle Laurent aurait fait alliance avec la droite. Mais Dédé, tu perds la mémoire ! En 2014, c’est moi qui a été élu maire à Feyzin, et sans alliance avec la droite qui n’avait pas de candidat. En revanche comme les communistes avaient rompu avec Gérard Collomb à Lyon, celui ci, en représailles, avait demandé aux socialistes de Vénissieux de présenter seuls leur liste, ce que Lotfi Ben Khelifa a fait. Et, en “représailles de représailles” (!), les communistes qui siégeaient pourtant dans la majorité de Feyzin depuis 2001, présentèrent une liste contre moi…» (Yves Blein : octobre 2019)

Après le vote des adhérents socialistes de la section locale de Feyzin, Murielle Laurent confirme sa place de tête de liste pour mener la campagne et on n’en doute pas, souhaite être réélue pour retrouver son siège et donner un autre élan à la ville avec des sujets qui préoccupent les feyzinois. 

Il faut dire que les socialistes sont bien implantés à Feyzin, puisque la section locale compte plus d’adhérents que celle de sa voisine de Vénissieux, de quoi faire des jaloux !!!.

Ceci dit, Murielle Laurent, a pris position en faveur de Lotfi Benkhéllifa, en le soutenant dans ses mésaventures avec la fédération du Rhône, tout en étant être surprise que des discussions sont en cours avec les communistes sur Feyzin et dont elle tenait à dénoncer le dénigrement du PC au conseil municipal de cette ville. Donc un soutien total aux socialistes vénissians et une forme de rejet des communistes.

Reste à savoir si elle serait prête à faire alliance avec le PCF, çà, j’ai comme un doute, et que fera t-elle si une liste LREM se profile à l’horizon ?. Quoiqu’il en soit, son programme pour l’avenir semble être prêt puisque les grandes lignes ont été évoquées dans le Progrès en date du 18 octobre 2019

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.