OMR : Groupe Rassemblement pour Vénissieux reste vigilant

Alors qu’une partie de l’année 2016 a été mouvementée pour l’association l’OMR, une nouvelle convention a été signée avec la ville. Lors du dernier conseil municipal, Christophe Girard (Divers droite) avec son groupe, Rassemblement pour Vénissieux,  s’est abstenu de voter cette convention. Les autres conseillers de l’opposition se sont aussi abstenus.

Petit rappel : Maxime Kyrszak, bénévole à l’OMR (Office Municipal des Retraités) aurait eu une altercation avec un cadre de la ville et suite à cela il a été radié. L’affaire aurait pu en rester là, mais ce retraité a été convoqué au commissariat pour un rappel à la loi. Selon la municipalité, l’octogénaire a déjà eu des antécédents et des excès verbaux. Puis ce fût au tour de Madeleine Richaut de la présidente de l’OMR de présenter sa démission pour des raisons de santé, poste qu’elle a occupé pendant 4 ans.

En juis 2016, le conseiller municipal et Métropolitain (Divers Droite) a écrit sur son blog

  • Il est a noter également que, contrairement à ce qui se pratique généralement dans le monde libre, cette Assemblée Générale de l’OMR a fait l’objet de la plus grande des discrétions et a été tenu à huis-clos ! Seules les adhérents ont pu pénétré dans les lieux. De quoi avait-on si peur ? Sans doute que certaines vérités soient dites et entendu ! Cela n’a cependant pas empêcher un grand nombre d’adhérents de manifester bruyamment leur opposition et leur mécontentement. (Source christophegirard-venissieuxblog.blogspot.fr)

Aujourd’hui le nouveau président de l’OMR, Jean-Bernard Aubert et le conseil d’administration ont mis en place de nouvelles activités comme l’initiation à l’informatique, en partenariat avec la Médiathèque de Vénissieux. Mais intéressons nous aux finances de l’association.

Selon Le Progrès du lundi 02 janvier 2016 oups pardon, 2017, l’OMR perçoit une subvention annuelle de 107 000 euros, et que la ville détache trois de ses agents deux à 80% et un à 60%, un des fonctionnaires est à la direction générale de l’OMR et les deux autres sont chargés de l’animation du troisième âge dans la commune. Mais ce n’est pas tout, puisque la ville, met à la disposition de l’association, à titre gracieux, des locaux d’animation et administratifs  : cinq foyers dans les différents quartiers et le siège sur la rue Antoine Billon.  (Source Le Progrès)

M. Girard a l’intention de rester vigilant, puisqu’il écrit

Le Groupe Rassemblement pour Vénissieux restera par ailleurs très vigilant sur d’éventuels abus de la municipalité.

Ah bon, des abus ? Lesquels ?

Image du site http://christophegirard-venissieuxblog.blogspot.fr

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Clientelisme?..chez les vieux, les jeunes….dans le sport, le loisir, retraités, le logement, les subventions aux associations!!Les copains bien sûr ?Ceux qui sont toujours d accord serviles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.