PCF : ni Le Pen, ni Macron

Le parti communiste vénissian a fait son choix et à fait paraître un tract sur leur site internet, qui s’appelle je vous le donne dans le mille s’appelle Le Vénissian. 

Allons donc voir ce qu’il y a dans ce tract.

Bien évidemment, celui-ci revient sur les très bons scores de Mélenchon sur la 14 ème circonscription du Rhône et de la stagnation du vote Le Pen :

A Vénissieux avec 7053 voix et 36 % Mélenchon est largement en tête confirmant que Vénissieux est une ville bien à gauche. Il devance largement Emmanuel Macron (4319 voix ; 22%) et Marine Le Pen (3448 voix ; 17%) qui stagne par rapport à 2012.

On ne peut pas le nier, mais ce que l’on peut dire, c’est que ce bon score melenchoniste n’est pas du fait des communistes vénissians, qui me semble t-il n’ont pas fait campagne pour Mélenchon.

  • Dois-je préciser qu’aucun élu communiste vénissian ayant la légitimité de parrainer le candidat de la France Insoumis, n’a donné sa signature
  • Dois-je aussi rappeler que Mme Picard a déclaré lors d’une interview qu’elle voterait pour Mélenchon mais que c’est son candidat aux forceps
  • Dois-je aussi rappeler que lors d’un marché aux Minguettes Mme Picard et ses amis communistes, faisaient campagne pour les élections législatives au lieu de distribuer les tracts de M. Mélenchon. Alors que son adjoint Idir Boumertit (PG). faisait campagne pour le candidat de la France Insoumise à quelques pas des élus communistes

Toujours selon le tract :

Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont des ennemis des travailleurs, des habitants des quartiers et des villes populaires, de ceux qui n’ont que leur salaires, retraites ou minimum sociaux pour vivre.

Pour le parti communiste vénissian, on a l’impression que Macron à lui seul est la représentation même de Chirac, Bayrou, Valls Hollande

Macron est un centriste libéral dans la continuité de François Hollande. Initiateur des lois antisociales du gouvernement Valls, M. Macron, héritier spirituel et politique de Bayrou et Giscard,

Quant à Marine Le Pen, elle aussi n’est pas épargnée par le tract :

Le Pen est la candidate d’un parti d’extrême droite xénophobe qui mettrait le feu à la France…

Rien que çà. Bref, un tract bien rouge, heu pardon, communiste. 

Mais ce qui est intéressant dans ce document publié sur leur site, est l’intérêt qu’il porte aux élections législatives qui auront lieu le 11 et 18 juin 2017.

Ceux et celles qui ont voté Jean-Luc Mélenchon, peuvent transformer l’essai avec les législatives. A Vénissieux notamment, avec d’autres électeurs socialistes, écologistes, républicains mécontents de ce piège du 2eme tour, ils peuvent défaire le député sortant macroniste, et comme aux municipales de 2014 et 2015, battre la droite et le Front National !

Si je comprends bien, ils font appel aux électeurs socialistes, écologistes, etc… Oula Lotf iBenkhalifa (PS) ne va pas être content ;-)

Il faudrait donc voter Michèle Picard, afin que madame le maire se retrouve à l’Assemblée Nationale pour défendre les travailleurs, les pauvres, les démunis, etc etc et qu’elle serait la seule représentante de la gauche à faire face aux méchants capitalistes !!!

Mais les communistes auraient-ils déjà enterrer un éventuel candidat de la France Insoumise sur la 14 ème circonscription, car à ce jour rien n’a été décidé. Peut-être que l’adjoint du Parti de Gauche vénissian a quelques informations concernant le candidat qui a été choisi par la commission d’investiture de la France Insoumise ?

Donc si vous avez des informations, ce seraient bien de nous les faire partager    :D    :D    8-)  

Donc, pas de consigne de vote pour le second tour des présidentielles, le mot d’ordre est 

Pas une voix pour le FN, mais ni l’abstention, ni le vote Macron, ni le vote blanc ne suffiront. Au lendemain du 2eme tour, tout restera à faire

Mais faudrait m’expliquer, on doit faire quoi, faire cuire les merguez  lol :D    :D  

 

L'info c'est le partage !.

11 Commentaires


  1. t as perdu toutes formes de respect, pas de consignes de vote ?
    Toi et t es potes communistes ne donnaient plus de leçons à la droite, ils sont plus propres que vous !!!
  2. Bien évidemment que Mme Picard partage cette réflexion du PCF vénissian sinon elle n’en serait pas la candidate sur le territoire. Mon propos n’avait que pour but de rappeler que cette position sur ce second tour était l’aboutissement de la réflexion des communistes de Vénissieux et non de la seule volonté de Mme Picard.

    Au final, peu importe que des camarades votent Macron ou s’abstiennent, l’important c’est de battre l’extrême droite le 7 mai (donc aucune voix pour la facho) et de battre Macron et sa bande lors des législatives. Et le score de Mme Picard en 2014 et 2015 et de Mélenchon récemment prouve que la volonté de défendre le progrès social, l’égalité des chances et combattre les injustices existe encore chez de très nombreux habitants de Vénissieux.

  3. Chapony j’espère! Fais gaffes quand même aux bulles Reporter et crois-en ma triste expérience , elles peuvent te porter jusqu’au recoins les plus insolites!
  4. Ah bon Mme Picard n’est pas au parti communiste ? Chouette, demain je pète la bouteille de champagne. Soyons sérieux, certes ce n’est pas mme picard qui parle mais le pcf vénissian, mais je suis à peu près persuadé qu’elle est en osmose avec les déclarations du pcf local
  5. Gardons à l’esprit qu’une fois élu, Emmanuel Macron suivra les conseils de M.Copé, un autre « privilégié » qui tout comme son mentor Sarkosy, se délecte des belles choses. Il gouvernera tout l’été par ordonnances, quand les gens seront à la plage, l’esprit apaisé à jouir d’un repos estival bien mérité et loin des préoccupations. L’été sera chaud mais la rentrée risque de l’être un peu plus.

    C’est quand même marrant mais je constate qu’à chaque fois que le Fn arrive à percer et à montrer le bout de son idéologie à la face d’une France divisée, le Ps n’est pas loin. Il serait temps aussi pour lui de se remettre en question et d’en changer les orientations si jamais les faits étaient avérés.

    « L’ancien se meurt, le nouveau ne parvient pas à voir le jour, dans ce clair-obscur surgissent les monstres. » Antonio Gramsci

  6. Heureusement que des voix s’élèvent au Parti Communiste, par delà les clivages et qui commencent à être entendues. C’est proprement scandaleux et irrespectueux d’occulter les 7 millions d’électeurs qui ont soutenu JL Mélenchon, dont certains iront peut-être rejoindre le fn par dépit ou par vengeance.

    Dans la lettre ouverte à Pierre Laurent, il est un commentaire qui illustre bien le malaise ambiant qui grandit au sein de ce parti:

    « Quand il est dit « crispation d’appareil » je dirais encore une fois un pied dedans, un pied dehors pour pouvoir conserver la possibilité d’un accord avec le PS. Je le répète ce Parti Communiste est dirigé maintenant par des porteurs de portefeuilles électifs qui ne recherchent qu’a les préserver. C’est d’ailleurs pourquoi je l’ai quitté en 2009 alors que j’avais adhéré en 1967.
    J’espère qu’ils ne vont pas passer à coté de l’histoire car cette fois ci ils partiront à la fosse commune avec le PS. »

    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article154304

  7. Ce n’est pas Mme Picard qui parle mais le parti communiste de Vénissieux (il n’y a pas de sauveur suprême et encore moins de leader à suivre les yeux bandés). Quant au tract des communistes il ne donne pas de consigne de vote sauf une: il explique clairement qu’aucune voix ne doit aller au FN, il laisse le choix aux électeurs de décider de ce qu’il faut faire pour battre l’extrême droite.

    Personne au PCF ne souhaite l’élection de MLP le 7 mai et personne ne se réjouit non plus à l’élection de Macron mais le tract rappelle que tout n’est pas encore joué puisque les élections législatives suivent dans un peu plus d’un mois et qu’une nouvelle politique de progrès social peut encore diriger la France. Espérons juste que les postures de chacun ne nous conduiront pas au même résultat en juin.

  8. Pour ma part, les responsabilités sont partagées à égalité: les communistes et les socialistes auraient dû s’unir déjà depuis belle lurette mais les égos en ont décidé autrement. Aujourd’hui c’est trop tard, et quelque soit le résultat, l’idéologie frontiste pèsera sur l’échiquier politique désormais quand elle bousculera les privilèges des uns et des autres. Les quelques mots qui suivent sont suffisamment éloquents pour que d’aucuns en prennent pour son grade, car si seulement ils avaient été entendus avant, nous n’en serions pas là.

    « Si la gauche avait été unie, la soirée de dimanche 23 avril n’aurait pas permis de montrer ce visage crispé de La France insoumise car, unie, la gauche aurait battu le Front national et nous aurions dansé et chanté place de la République jusqu’aux premières lueurs du jour… » Philippe Torreton

    http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170426.OBS8595/lettre-ouverte-de-philippe-torreton-voila-c-est-fait-on-a-perdu.html?xtref=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2F#https://www.facebook.com/

  9. Elle peut toujours courir pour avoir les voix des insoumis!! En tant qu insoumise je ne voterais pas pour une candidate a carabistouille!! Ni pour un macroniste d ailleurs dans la 14 eme!! Pour les presidentielles je reflechis encore!! Mais personne surtout pas M Picard me dictera ce que je dois voter!! Trop »deletere » comme elle dit si bien…et « a un certain moment » on vote ce qu on veut!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.