Picard interviewé par le Progrès

Je vous conseille de lire l’article du Progrès écrit par Mr Pupier, et qui a eu l’honneur d’interviewer Mme Picard. Quant à moi je doute qu’elle me reçoive pour lui poser des questions non conventionnelles.

Alors revenons sur cette fameuse interview. Et là on peut dire, question langue de bois on ne peut pas faire mieux, même si Mme Najat Belkacem Vallaud est aussi une experte dans ce domaine.

Mme le maire nous explique que sa majorité « n’est pas monolithique » oh que si Mme Le Maire votre majorité est constitué d’un seul bloc, et ce n’est pas le recrutement de Mr Benmabrouk en tant que personnalité civile qui fera la différence et je doute qu’il puisse travailler correctement dans cette majorité, l’avenir le dira.  Sur 17 adjoints 11 sont du PCF et vous êtes entouré du quatuor Millet, Peytavin Braiki, Loscos, qui sont l’armature de votre conseil municipal sans oublier Mme Burricant conseillère municipale et communautaire qui travaillera en sous-marin.

Ensuite vous parlez de la campagne agressive du candidat PS contre la municipalité communiste. Vous avez certainement omis de citer vos colleurs d’affiches et quelques uns de vos adjoints qui ont eux aussi par tous les moyens arrachés les affiches, et ainsi que de la complicité des adhérents de la CGT pour coller vos affiches. Mais vous allez certainement nous dire que c’est faux.

Le renouveau de votre parti est votre leitmotiv, mais les vénissians ne tomberont pas dans le piège. Car comme vous le précisez si bien « Une démarche encadrée par des élus expérimentés (Yolande Peytavin, Pierre Alain Millet). C’est sur qu’ils ont de l’expérience, on s’en est aperçu à travers leurs précédents mandats.

La présence de trois adjoints aux quartiers vous semble utile et nécessaire, ah bon, et au fait les deux derniers adjoints aux quartiers qu’ont-ils fait, on a surtout noté l’absence totale de Mme Kabouya, je ne pense pas que le fait d’avoir trois adjoints suffiront à régler les problèmes de proximité, et vous le dîtes si bien, ils sont peu expérimentés. Espérons que Peytavin et Millet seront là pour les guider, oh les grands maîtres tout puissant de la majorité, heureusement qu’ils sont là.

Dernier sujet évoqué dans cette interview, la densification, certains l’appelle le bétonnage. Lorsque vous dîtes « qu’il y a de belles choses qui voient le jour aux Minguettes », non mais là c’est le délire total, cela se voit que vous n’habitez pas dans ces quartiers et que vous êtes hors sujet, de plus habitez-vous vraiment à Vénissieux ?. Vous autorisez des bailleurs à construire des immeubles le long du tracé du Tram pour cacher la misère des autres quartiers. La rénovation urbaine comme excuse pour cacher cette misère que vous ne voulez pas voir.

Une fois de plus, une interview sans difficultée pour Mme Le Maire qui a répondu à des questions banales, conventionnelles et qui apportent peu d’éléments ou de réponses sur les vrais problèmes de la ville. Aucune question sur la Sacoviv, sur vos indemnités, sur la misère dans les quartiers, sur les différents problèmes liés au chômage, à la sécurité, et j’en passe etc etc…

Continuez ainsi vous êtes sur la bonne voie pour ne pas être réélue.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. me picard habite saint fons pas folle la bête, une ville tenu par la droite, elle veut que ses impots servent des projets louable et non sponsorisé les amis cocos comme l’association bizzare

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.