Michèle Picard sur TLM 1 commentaire


Grosse campagne médiatique pour notre maire, puisqu’après CCC-Media, Expressions, Le Progrès, on peut dire que la communication du maire de Vénissieux est bien chargée et maintenant c’est au tour de TLM de l’inviter dans son émission politique l’InvitéRédac du 28 septembre 2017. Plusieurs sujets ont été abordés, tels que les contrats aidés, les classes de 12 élèves, etc etc.

@TLM

Michèle Picard (PCF) considère que le fait de réduire le nombre d’élèves est une bonne chose, mais en moins de trois mois il a été difficile de le faire correctement. Pour la rentrée prochaine il n’y aura pas d’excuse car cette mesure sera applicable l’année prochaine pour les classes de CE1 située en REP+, donc il reste plusieurs mois à la municipalité pour anticiper la rentrée 2018-2019.

En ce qui concerne La France Insoumise, on sait que ce n’est pas le grand amour avec le parti communiste et Mme Picard, a préféré parler d’un parti communiste qui a de l’avenir. Heu de l’avenir, pas sur, il suffit de voir son score aux législatives 2017, où elle a fait un très faible score sur la 14ème circonscription, ce qui lui a valu d’être éliminé au premier tour. Elle accuse aussi La France Insoumise d’avoir mis un candidat dans la 14ème circonscription pour les élections législatives de 2017.

Et bien évidemment, il fallait bien parler du Grand Rendez vous de la ville qui a lieu tous les six ans.

Retrouvez l’intégralité de l’émission

 

L'info c'est le partage !.


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Michèle Picard sur TLM

  • Rachid Zani
    Admin j’ai besoin de tes lumières stp. Parle nous des conseils de quartier qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert? Sont-ils aux service de l’intérêt général, du pouvoir ou du parti? Des trois peut-être? Depuis 2002 et tout les 3 ans, ont lieu des élections qui désignent celles et ceux qui siégeront aux conseils de quartier. Qui m’en contera les faits et si les conseils sont judicieux et fructueux ou si à l’inverse, ils restent suspendus dans le silence du mépris et de l’indifférence.

    Madame Picard nous en dit plus à cet effet, et dans la missive qu’elle a adressée aux vénissians, elle écrit ceci:

    « …sont élus tous les trois ans pour représenter l’ensemble des habitants, et à porter à la connaissance des élus, des services et des partenaires de la ville…, vos questions, vos préoccupations… » C’est une initiative nationale ou locale, peu m’importe, elle est heureuse.