Quartier Max Barel : rixe entre deux familles

Une rixe entre deux familles a failli mal se finir, mais il y a eu quand même un blessé par balles. Les faits se sont déroulés le samedi 17 août 2019 au matin. Selon LyonMag une « rivalité entre les familles avait conduit son opposant à s’armer et à faire feu avec un revolver. » Le tireur et son arme n’ont pas encore été retrouvés par la police. Une enquête a été ouverte tandis que les jours de la victime ne sont pas en danger.

Le quartier a été bouclé par les forces de police, et les lignes de bus interrompus.

Malheureusement ce n’est pas la première fois que des coups de feu retentissent à Vénissieux. En novembre 2018, à l’issue d’un match de football de niveau départemental, une rixe a fini par un tir d’arme à feu, le président du club de Vénissieux qui recevait Givors avait été blessé légèrement et s’en est sorti avec un simple hématome du fait que la balle provenait d’un petit calibre.

Toujours en 2018, dans la nuit du 27 et 28 août, dans le quartier des Minguettes, des tirs ont retenti vers 00h30. La police s’est déplacée, alertée par des témoins qui ont entendu les détonations. Selon la police, neuf étuis ont été récupérés au sol. Les douilles de calibre 7.62 seraient compatibles avec une Kalachnikov. Selon les témoins, les coups de feu, tirés en l’air, par des hommes dans une voiture (Le Progrès)

 

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.