Résidence Herriot : Un projet de démolition ?

En tant normal, les séances des conseils municipaux, c’est plutôt, tu restes assis, tu écoutes et surtout tu ne dis rien. Mais à l’occasion de celui du 27 juin 2017, on peut dire qu’il y a eu du nouveau. Effectivement une quinzaine de locataires de la barre d’immeuble du 1 au 11 rue Président Édouard Herriot se sont mobilisés afin de faire entendre leur voix, en demandant à Mme le maire des explications sur un éventuel projet de démolition de cette barre d’immeuble, qui ne présente aujourd’hui, peu de problèmes ni de logements vacants.

Ce qui inquiète les locataires, c’est qu’une réhabilitation des immeubles de la même résidence est prévue pour 200 logements pour un montant total de presque 10 millions d’euros. Donc un gros travail de fond des logements qui rentre dans le cadre du nouveau Programme national de renouvellement urbain (PNRU). Alors pourquoi une des barres d’immeuble de cette résidence n’a pas été prise en compte. 

La responsable territoriale, Ingrid Thomas avait déclaré sur Expressions en date 3 mai 2017 

« Dans cette résidence, les locataires sont attachés à leurs logements et à leur quartier. Ils sont contents de ce programme de travaux, et se montrent très coopératifs »,

Ah bon, et les autres locataires, ne sont-ils pas « attachés à leurs logements et à leur quartier ». Comment s’est concrètement prise la décision de ne pas entreprendre des travaux des logements des allées du 1 au 11 rue Président Edouard Herriot. Les locataires ont de quoi être inquiet sur l’avenir de leur barre, même si Mme Le maire et certains élus ont essayé de les rassurer en leur disant que cela n’est qu’un projet mais que rien n’est acté. Pourtant, on ne sait pas si pour ce quartier il y aura un nouveau plan PNRU (ex ANRU) qui permettrait la réhabilitation de cet immeuble.

Alors oui, aujourd’hui, cela ne reste qu’un projet, mais tout projet a forcément un jour une finalité et si celui-ci abouti, la démolition sera donc acté, avec toutes les conséquences que cela peut créer.

Communiqué du collectif Édouard Herriot.
Nous sommes venu manifester notre colère contre le manque de communication entre la mairie et les locataires du 1 au 11 rue pdt Édouard herriot qui sont menacés d’être relogé car la barre d’immeuble concernée va être détruite sans que nous le sachions. Aucun courrier ni réunion au  préalable afin de nous informer de tout cela. Aussi nous attendons de Mme la maire que les informations nous soient communiquer en temps et en heure afin que vous sachions de quoi il en retourne et pouvoir donner notre avis. En effet Alliade bailleur du groupe Édouard herriot propose d effectuer des travaux sur la totalité des immeuble sauf le notre. Il est prévu qu’il soit détruit afin d’agrandir la place du marché et la construction de places de parking supplémentaires pour les clients du marché. A la place de celui ci, deux nouveaux immeubles seront construits avec accès à la propriété. Faire et défaire….. Ici je ne vois que l’aspect financier du projet. Nul doute que l’humain n’est ici pas pris en compte !!! Il faut savoir qu’un grand nombre de locataires sont présent depuis 1968, et beaucoup n’ont pas l’intention de déménager. .. car où aller ???
Venissieux est pour eux, leur ville, leur lieu, ressource, leurs vie à part entière car la plupart se connaissent depuis cette époque. C’est ici qu’ils ont construit leurs vies et ont élevés leurs enfants et petits enfants. A plus de 65 ans pour la moyenne d’âge ou vont-ils aller ? Quels sera leur avenir ? Une prochaine réunion nous a été promis ce jour …nous attendrons donc d’être invité à celle-ci afin de pouvoir enfin prendre la parole afin d’exprimer notre mécontentement! !!

Affaire à suivre.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.