Résidence Jacques Duclos : la pétition des locataires de la Sacoviv


Les locataires de la résidence Jacques Duclos, ont en cette période estivale, décidé de faire une pétition à l’attention de M. Millet, adjoint au logement et Président de la Sacoviv. 

Cette action fait suite aux travaux menés pour la mise en place d’une chaudière pour un nouveau système de chauffage individuel avec un raccordement à la chaufferie urbaine de Vénissieux.

Mais depuis l’installation ils se plaignent de dysfonctionnements, de déperditions de chaleur, perte d’eau avant d’avoir de l’eau chaude, puis température de l’eau chaude trop élevée ainsi que le comptage du compteur individuel qui serait défaillant.

En 2010 et suite aux plaintes des locataires, le bailleur La Sacoviv, entreprend des poursuites judiciaires contre le bureau d’étude, et les sociétés qui ont mis en place ce système de chauffage avec modules individuels. Selon cette pétition remis à l’adjoint au logement et président de la sacoviv :

Ce procès a rapporté à la Sacoviv plus de 535 000 euros. La bailleur a prétendu avoir redistribué une partie aux locataires, ce qui est faux.

Seul le bailleur pourra donner des infos concernant cette rétribution. 

Pétition des locataires de la résidence Jacques Duclos

Mais que réclament les locataires. En fait, ils ont simplement envie d’avoir des infos et plus particulièrement l’audit complet du bureau d’études Vintech et dont M. Millet s’était engagé le 27 avril 2017 à leur remettre comme le précise le courrier.

Les locataires de cette résidence soulève aussi des questions auquel le bailleur devra répondre. 

Vous êtes restés sourds à nos réclamations pendant plus de 10 ans et aujourd’hui vous vous précipitez pour changer. Pourquoi ? Vous n’avez pas tenu vos engagements précédents, comment vous croire ?

On voit bien là que les locataires n’ont plus confiance en leur bailleur. D’ailleurs en plus des réponses qu’ils attendent, ils demandent de faire effectuer une contre-expertise et refusent le chauffage collectif, et la mise en place d’un chauffe eau individuel au gaz pour l’eau chaude sanitaire et réclament donc un nouveau système de chauffage qui fonctionne avec un coût moins élevé ?

Le 06 octobre 2015, l’adjoint communiste au logement écrivait sur son blog un article intitulé – La SACOVIV au travail pour ses locataires 

Jacques Duclos : L’éttude de modification technique d’alimentation du chauffage sera présentée au conseil d’administration en début d’année 2016 pour une intervention au deuxième semestre 2016. Comme vous le savez, la situation actuelle résulte d’une innovation technique avec un suvi individualisé des consommations et une production d’eau chaude locale. Des difficultés ont été rencontrées qui génèrent un surcoût pour les usagers, comme pour la SACOVIV, et l’objectif est de revenir à une situation comparable aux autres sites, tout en sachant que certains locataires apprécient de pouvoir démarrer le chauffage quand ils le décident… La SACOVIV a déjà repris la gestion directe de la facturation du chauffage depuis ce mois d’Octobre 2015. Une rencontre des locataires sera organisée sur ce sujet au premier trimestre 2016.

Je pense que vous avez tous noté l’erreur au mot « éttude » au lieu de « étude » qui a été mal orthographié, ou alors une erreur de frappe, mais aussi au mot « suvi » au lieu de « suivi » : lol

 

L'info c'est le partage !.

Laisser un commentaire