Retraite : Blein aurait-il sondé les vénissians

En tant qu’élu national, le député de la 14ème circonscription est intervenu dans le journal local BFM TV où un certains nombre de questions lui ont été posées sur la fameuse réforme des retraites et notamment sur l’âge piovt de 64 ans que voudrait mettre en place le gouvernement de M. Macron.

Au cours de cette interview, la journaliste a demandé à l’élu national, ce que ressentaient les vénissians par rapport à cette réforme, que le gouvernement veut nous vendre comme un projet de société.

Selon Yves Blein, les vénissians ne seraient pas trop inquiets et qu’ils auraient bien réagi à ce projet de système de retraite universelle tout en précisant que les vénissians seraient plus inquiets pour savoir quel serait le montant de leur pension dans ce nouveau système.

 

Je serai curieux de savoir sur quoi se base le député et candidat à l’élection municipale pour affirmer que les vénissians ne sont pas inquiets. A t-il fait appel à un institut de sondage ? A t-il arpenter les rues de Vénissieux pour connaître l’avis des habitants de la commune dont il voudrait avoir les manettes, où a t-il simplement eu des discussions avec un petit nombre de vénissians.

Cette réforme de retraite restera t-elle solidaire comme le prétend ce gouvernement et les députés LREM, alors qu’elle provoque des mécontentements que les politiques qui gèrent ce pays ne semblent pas voir.

D’ailleurs cette réforme de retraite, reste encore assez flou pour la plupart des français et des commentateurs TV. Et bien essayons d’y voir un peu plus clair par le biais de cette vidéo : 

Il est clair, que pour nos politiques, leur retraite ne semble pas être un problème, et l’exemple de M. Delevoye nous le montre bien, puisqu’à l’âge de 72 ans, le monsieur retraite du gouvenement bénéficie ainsi de la même rémunération que les principaux ministres, soit 10 135 euros, auxquels s’ajoute une retraite qui n’excéderait pas 2 000 euros selon une information de « Capital » même s’il ne touche plus ses pensions liées aux mandats de sénateur et député, qu’il a exercés entre 1986 et 2002. Celles-ci sont suspendues le temps de son passage au gouvernement, mais qu’il va certainement vite retrouvées. (NouvelObs)

Même s’il ne faut pas mélanger une élection municipale à un projet gouvernemental, il n’en reste pas moins, que M Yves Blein est encore député étiqueté LREM et qu’il doit jouer sur les deux fronts, expliquer le bilan de ce gouvernement et proposer une nouvelle orientation politique de la ville avec un programme qui semble donner un nouvel élan à la commune, mais sans indiquer quel sera le montant de tous ces projets.

 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.