Vénissieux : après le meurtre d’un jeune, les solutions du PCF

Suite au drame survenu la semaine dernière où un jeune homme âgé d’une vingtaine d’année a été abattue d’une balle dans le dos, Michèle Picard, avait déclaré qu’elle demanderait à la Métropole de Lyon, de rajouter des éducateurs spécialisées à Vénissieux.

Depuis on ne l’a guère entendu, ni dans Expressions, de plus aucun article sur son site internet concernant les violences qui règnent sur la ville qu’elle gère depuis plusieurs années alors qu’elle a décidé au début de son mandat de s’approprier le domaine de la sécurité.

Aujourd’hui, ce n’est pas par sa voix que des propositions sont faites, mais par le groupe des communistes vénissians qui propose un plan de lutte sur la base de trois propositions : 

  • Mener une véritable bataille de santé publique contre toutes les addictions
  • Engager vraiment la guerre contre le trafic là où l’argent se concentre
  • Se donner les moyens de prévention nécessaires pour sortir les adolescents de l’addiction comme de la violence de la rue

C’est tout !!!

Bien évidemment, et il fallait s’y attendre, le groupe des communistes vénissians fait comme Michèle Picard (PCF), nous sort les chiffres publiés chaque semestre sur la contribution de la police à l’action contre les trafics.

En face d’un drame, les communistes nous sortent un plan de trois propositions et des chiffres que l’on connaît déjà, et là je ne crois pas que cela suffira à modifier l’image du maire, qui si on se base sur les commentaires des réseaux sociaux, ne semblent pas faire l’unanimité chez les vénissians. 

Bader BERRAINA de l’Association le nid du Charréard à Vénissieux, ainsi que M. Mokrane KESSI de l’association France des banlieues ont publié un communiqué qui dénonce l’incapacité des autorités à régler le problème des violences :

« Allons nous regarder notre jeunesse s’autodétruire sans que les autorités ne fasse le nécessaire pour arrêter cette hécatombe […] STOP au laxisme des autorités locales et nationales à ce sujet… »

Les responsables de ces deux associations envisagent l’organisation d’une marche blanche en mémoire au jeune Hicham.

Le club de Foot U20 Vénissieux FC a rendu un hommage à Hicham K qui a perdu la vie ce mercredi à Venissieux

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.