Blein et la réforme des retraites

Seance du 22/11/2012: M. Yves Blein

Le premier ministre et tous les autres membres du gouvernement, ne cessent de dire dans les médias que ce n’est pas une réforme des retraites mais un projet de société. Va donc expliquer cela aux citoyens lambda et aux grévistes.

Etant donné qu(Yves Blein, est encore député de la 14ème circonscription du Rhône, et face aux nombreuses questions qu’il a dû faire face sur ce « projet de société », il s’est exprimé sur sa page FaceBook pour donné son point de vue.

L’élu national précise qu’il reste très attaché au système de retraite actuel, tout en restant étonné de la position du premier ministre qui selon le député a provoqué une rupture entre le gouvernement et les syndicats. Toutefois il ne donne pas vraiment son avis, de peur, peut-être de voir la colère des habitants qui par sa position pourraient votre contre lui lors des élections municipales de mars 2020, car pour ceux qui ne sont pas encore informés, Yves Blein, se présente pour briguer le poste de maire de Vénissieux, et qui en cas de victoire devrait laissait son mandat de député à la suppléante Soundès Boujday qui a été aussi désignée chef de file par LREM pour les élections métropolitaines de mars 2020 :

 

Ce qui est sur, c’est que nos ministres, nos députés et certains de nos élus locaux, n’ont pas de souci à se faire pour leur retraite.

Le régime des retraites devra passer devant les députés et devront donc voter, et là, certains vont y réfléchir à deux fois avant de dire prendre position, car le régime de retraite des députés et des sénateurs est concernée par le futur système universel. Mais les députés ne devraient pas avoir trop de soucis sur un régime à point, ce serait plutôt les sénateurs qui ont le plus à craindre, vous savez, ce sont ces vieux messieurs, tout en  nous demandant à quoi peuvent-ils servir, de plus ils ne sont pas élus par les électeurs.

 

Selon les calculs de René Dosière, avant 2018, un député, s’il n’effectue qu’un seul mandat de six ans pouvait toucher quelque 1 500 euros à l’âge de la retraite, ce n’est plus le cas depuis 2018 puisqu’une loi a été votée réduisant de 60 % sa pension s’il n’effectue qu’un seul mandat de six ans  soit 600 euros.  A ce tarif, je veux bien être député, même pour six ans et comme dirait l’autre, vous la sentez l’injustice ou la quenelle !!!

Pour le député et candidat Blein, « En matière de réforme, qui va piano, va sano », il est donc clair qu’en période électorale, la fameuse phrase tombe à pic

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.