Street Pooling

Bouche d'incendieUn nouvelle danse, un nouveau style de chanson, malheureusement rien de tout cela. C’est une nouvelle forme de vandalisme ou d’incivilité (à vous de voir) qui consiste à ouvrir les bouches d’incendie pour se rafraîchir. En cette période de canicule le phénomène prend de l’ampleur dans certaines communes du Rhône puisqu’une quinzaine de ces faits ont été recensés dans le week-end par les pompiers du Rhône. Ce phénomène a commencé dans la région parisienne et commence à prendre de l’ampleur dans plusieurs villes.

En cas d’incendie, les bouches de couleurs rouges sont utilisées par les pompiers pour brancher leurs lances, et en cette période de grosse chaleur, certains jeunes y ont trouvé un autre moyen pour se rafraîchir. Mais ils n’ont pas conscience que ce phénomène est dangereux et peut même priver certains habitants d’avoir de l’eau, du fait de la pression qui sort de ces bornes d’incendie. Mais cela ne s’arrête pas là puisque cette pratique peut causer des inondations, une difficile circulation des voitures et des bus ou encore des risques d’électrocution, le plus grave c’est qu’en cas d’incendie l’intervention des pompiers peut être fragiliser. .

Bien sur il y a une loi qui prévoit des sanctions allant jusqu’à 5 ans de prison et 75 000 euros pour l’ouverture d’une borne incendie, strictement réservée aux pompiers, mais devant l’ampleur de ces actes de vandalisme, les maires de Pantin (Seine-Saint-Denis) et d’Asnières (Hauts-de-Seine) ont pris un arrêté municipal interdisant cette pratique de « street pooling ». « Une amende forfaitaire de 9.000 euros (soit le prix de 2.000 m3 d’eau) sera appliquée » aux contrevenants, qui devront aussi s’acquitter des frais de réparation en cas de dégradation.

La canicule ou autre chose, cela n’explique pas cette pratique qui se fait au détriment de la sécurité car ces installations sont destinés aux pompiers en cas d’incendie mais qui agacent aussi les habitants, et lorsque les forces de police interviennent, il y a de fortes chances que cela dégénère.

Décidément après le “Tram surfing“ (voyageurs agrippés à l’arrière des tramways) voici le Street Pooling, l’imagination de certains est très fertiles. Mais d’ou leurs viennent ces idées.

Streetpooling_tramstreet

L'info c'est le partage !.

4 Commentaires

  1. Comme tu le dis MCPP c est triste pour notre ville ! Quelle solution pour arrêter tout ça ? C’est sur ce sujet parmi d autres que la municipalité doit mener un plan d action avec pédagogie et sensibilisation de tous c est à dire parents et enfants ! Il y a des villes où ça marche alors pourquoi venissieux reste de côté ?
    @ kb je te comprends car vivre ça au quotidien devient désespérant voire pire !
    Quel triste spectacle !

  2. Bonjour . Ou va nous amener cette incivilité je me pose des questions ? et qu’elle est la solution radicale envers ces imbéciles ? Quand on voit que des pays manquent d’eau et que ces cons la gaspille ( il y a des coups de pompes dans le cul qui se perdent ) quand a faire les cons accrocher derrière le tram le jour qu’il y aura un accident grave on fera une marche blanche ! ! c’est du n’importe quoi ! ! on a tous été jeune mais faire des conneries de ce genre ! j’ai l’impression qu’ils ne savent pas quoi faire de leur peau ( c’est triste pour notre Ville et au niveau national )

  3. bonjour.et nous payons avec nos impôts l’eau potable qui se déverse dans les rues.

  4. Du n’importe quoi ! Ces gens là n’ont pas d’eau courante chez eux ? encore des squatteurs en tout genre qui élisent domicile qu’ a la nuit tombée ?? leur a t on dit qu il existait des piscines, des lacs et points d’eaux partout en france ?? Non encore une fois on s’en tape histoire de toucher tout le monde et faire parler de soi….une nouvelle preuve de la misère sociale ou incivilité…..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.