Trafic de cannabis : 6 ans de prison

Law theme, mallet of judge, wooden gavel

Il y a un peu plus d’un an, et plus exactement le mardi 19 mai 2015 un nombre important des forces de la gendarmerie et de la police ont investi le quartier Monmousseau pour interpeller dix personnes qui ont été placées en garde à vue suite à la découverte d’une somme importante d’argent (200 000 euros en liquide), de 86 kg de cannabis ainsi que des armes (des fusils à pompe).

Ce genre d’intervention ne se fait pas à la légère et il a fallu de long mois d’investigations, de planques et de filatures pour ensuite envisager une intervention des forces de police et procéder aux interpellations. Un travail certes, de la gendarmerie de Lyon et du GIR qui sont des entités policières françaises pluridisciplinaires chargées d’agir contre la délinquance sous tous ses aspects en utilisant l’ensemble des moyens législatifs et réglementaires, au plan pénal mais également fiscal, douanier ou administratif.

Dix personnes avaient été mis en cause, un est originaire de Voiron dans l’Isère et deux autres de Lyon. (Source LeProgrès) et trois Vénissians habitant à Monmousseau.

Selon LyonMag, la drogue en provenance d’Espagne était stockée dans les tours Monmousseau baptisées rouge et bleue. 

Leur procès s’est tenu fin janvier au tribunal correctionnel et le chef du réseau a écopé de 6 ans de prison, l’habitant de Voiron et le lyonnais ont quant à eux écopé de 4 ans de prison. Le chauffeur a trois ans et les deux gestionnaires de vente à deux ans de prison.

La plus petite peine a été distribuée à un homme chargé de la vente de la drogue : 6 mois avec sursis.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.