4ème fleur : la cérémonie

C’est en Octobre 2015 que le Conseil National des Villes et Villages fleuris a annoncé sa décision d’attribuer une quatrième fleur à Vénissieux. Cette fois-ci c’est officiellement que la ville vient de recevoir son prix qu’elle brandit comme un trophée. Cette remise des prix a eu lieu le mercredi 24 février 2016 au Pavillon d‘Armemonville à Paris. Et voici ce que l’on peut lire sur ce pavillon

  • A la lisière du Bois de Boulogne, à quelques minutes de la Porte Maillot et des Champs-Elysées, le Pavillon d’Armenonville offre un cadre exceptionnel et prestigieux pour vos événements d’entreprises ou privés. Il a su conserver l’âme des grandes maisons parisiennes tout en s’équipant de technologies high-tech. Belle hauteur sous plafond, salons baignés de lumière naturelle et entièrement équipés de la fibre optique, le Pavillon d‘Armenonville vous séduira par son élégance, sa modernité et sa gastronomie signée Butard Enescot… en petit comité ou en grand jusqu’à 2000 personnes !( Site Internet)

Bon, un joli cadre pour recevoir cette récompense. Bref, concernant cette fameuse quatrième fleur, certains s’en félicitent, d’autres pas, et parmi les vénissians surtout chez les jeunes, s’en moquent éperdument.

Peut-on se féliciter en sachant que Vénissieux fait partie des cinq villes du Rhône ayant reçu cette distinction, certainement mais on ne peut pas non plus dire que tout va bien à Vénissieux, et l’administrateur de la page FaceBook Vénissieux PoubelleLaVille, publie chaque jour des photos qui démontrent que dans certains quartiers, il y a encore beaucoup de travail à faire, en ce qui concerne le comportement des citoyens et le ramassage des encombrants. Reste à savoir à qui incombe la compétence du nettoyage : Métropole – Bailleur – Ville

Les vénissians doivent savoir que pour toute demande d’intervention relatives à la voirie, l’eau, l’assainissement, la propreté, il existe un service à la Métropole qui s’appelle GRECO !

GRECO (Gestion des REclamations COmmunautaires) est une plate-forme téléphonique mise en place par le Métrople (Grand Lyon) pour prendre en compte les demandes d’intervention des habitants et des mairies relatives à la voirie, l’eau, l’assainissement, la propreté.

Pour demander une information ou signaler un problème, vous pouvez utiliser les moyens suivants :

Pour en revenir à ce trophée de la quatrième fleur, la municipalité de Vénissieux est fière de cette récompense au point que l’adjoint au logement qui a fait partie de la délégation qui s’est rendue au pavillon d’Armemonville pour recevoir la récompense a publié un article sur son site internet
(→ 4eme fleur, cérémonie de remise du prix)

M. Millet (PCF) adjoint au logement, se félicité bien évidemment de ce prix et s’en prend à ceux qui dénigrent la ville, puisqu’il écrit

  • Ceux qui dénigrent en permanence la ville et ses services font fausse route. Personne ne nie les difficultés, les points noirs, et les effets des incivilités sur le cadre de vie, mais ceux qui les mettent en avant pour des raisons politiciennes, cachent en fait l’extraordinaire travail des services publics et des bailleurs pour la qualité du cadre de vie,travail donc reconnu nationalement.

On se demande bien qui sont ces personnes qui dénigrent la ville ?

L'info c'est le partage !.

4 Commentaires

  1. Se reconnaîtront les bienfaiteurs au service de notre cité, ceux et celles qui contribuent dans son succès ou à la rendre heureuse.

    Le bonheur c’est simple finalement et tient à peu de chose sinon par un peu d’amour et de générosité consacrés, qui donneront à la fleur, fût-elle une rose tout son éclat!

  2. Vénissieux 4ème fleur ……. (no comment) etc……..rassurant non ! ! ! ! !
    peut être moins de fleurs mais plus de sécurité pour nos habitants a bon entendeur…………
  3. ben il devrais passer dans ma rue mr PAM : des feuilles et des résidus végétaux tombés des arbres qui reste pourrir sur le trottoir pendant des mois…. tout ça est ramassé dans la rue perpendiculaire (la plus passante), mais les passage sont bien moins frequent dans ma rue.. après la tempête de cet hivers des branches arrachées ont passées plus d’un mois à se balader d’un trottoir à l’autre…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.