Un nouveau mouvement à Vénissieux : Vénissieux GTDV

Un nouveau mouvement sur notre commune « Vénissieux GTDV » (Vénissieux Gauche du Travail, Droite des valeurs) vient d’être créé. Un des responsables de ce mouvement m’a envoyé un article afin de le poster sur ce blog. Bien évidemment je ne suis pas totalement en phase avec ces propos, mais comme le but de ce blog est de faire participer les vénissians, je me permets et avec son accord de mettre en ligne son article. Ne faisant aucune censure, tout le monde peut m’envoyer des articles afin de les publier. La liberté d’expression est une fondamentale pour la démocratie, et cela ne doit pas être toujours les mêmes qui doivent avoir le droit de s »exprimer. Laissons les citoyens s’exprimer par uniquement par leur vote mais aussi par leurs paroles, leurs écrits, leurs gestes ou leurs actes

« Être d’origine maghrébine en France et revendiquer le droit à une réflexion méta-ethnique n’est pas si évident. Une récente anecdote personnelle illustre parfaitement cet état de fait. La scène se déroule un samedi matin, durant le marché, dans ma ville. Mon caddie une fois rempli je pris la direction de chez moi. Je fus bientôt interpellé par un militant d’un parti ou peut-être d’un syndicat d’extrême-gauche qui me tendit un tract. Geste agrémenté du slogan« pour le droit de vote des étrangers ». Je ne pus m’empêcher de signifier mon désaccord au ’’camarade » et celui-ci voulut engager la discussion. S’en suivit une litanie d’arguments servis systématiquement par ceux qui prônent cette idée d’après moi bien singulière.
Parmi lesquels :
« les immigrés travaillent et paient des impôts comme les autres, pourquoi leur interdit-on le droit de vote alors qu’il contribuent au développement du pays ? »
A cela je lui répondis par exemple que la moindre des choses pour un immigré est bien de contribuer au développement de la France ou de payer des impôts puisqu’en contrepartie on lui accorde l’opportunité de résider dans ce pays et d’offrir à sa famille ainsi qu’à lui-même une meilleure perspective d’avenir. La sécurité sociale, les études (quasi) gratuites, la police, l’armée etc., et l’ensemble des services et des organes nationaux censés garantir l’épanouissement global et la sécurité des individus sont payés par les impôts de ces mêmes individus. Ce serait bien le comble que les nationaux durent en payer tandis que les étrangers en auraient été exonérés. La discussion s’envenima peu à peu. Le militant finit par m’accuser de reprendre les idées du Front National et de renier mes origines. Nous nous quittâmes sur ces paroles pour le moins significatives et illustrant précisément ce que je m’évertue à dénoncer.  Il y a certes une part d’affect dans toute réflexion mais quelle est cette étrange idée que la pensée doit être exclusivement conditionnée par notre appartenance ethnique et/ou culturelle. Et parmi les nombreuses idées reçues découlant de ce principe : Arabe = sous-culture de banlieue (rap, etc…), SOS-Racisme, Parti socialiste, etc.  « quand on te voit et quand on t’écoute on a du mal à croire que tu sois arabe ». Cette phrase, qu’à de nombreuses reprises j’ai dû encaisser quand je dois juger une affaire , je m’arrache préalablement à mes déterminismes culturels et quitte le monde séculaire pour rejoindre le monde des Idées, ce qui ne m’empêche en rien de tenir un discours vrai et objectif. Je peux donc, selon les cas, tenir un discours que l’on peut entendre dans la bouche de Nicolas Sarkozy, voire même de Florian Phillipot (sur la question de la double nationalité par exemple je crois en effet qu’il a raison bien que cela n’arrange pas mes affaires). En revanche, dans mon attitude, mon apparence, ma manière de m’exprimer, je me fais un devoir de paraître aussi français que les Français de souche. Ce qui donne le sentiment à certains parmi ces derniers que je renie totalement mon héritage culturel ainsi que ma foi. Autrement dit, on s’attend à ce que je prône des idées libérales sur le plan des moeurs et que je tienne un discours de laïc, voire de laïciste, emprunt d’athéisme ou d’islamophobie. Combien de fois donc des gens y sont allés de leurs confidences islamophobes ou arabophobes en ma présence, pensant que j’acquiescerais.  N’ai-je d’autre choix que d’être une « caillera », un guignol de banlieue ou un « beur » à la Malek Boutih ? Je crois au contraire que mon refus de me résigner à un tel choix m’a permis de me sentir bien plus à l’aise en chez moi en France »

Vénissieux Vénissieux Gauche du Travail, Droite des valeurs

L'info c'est le partage !.

4 Commentaires

  1. Effectivement il n’y a pas trop d’infos concernant ce mouvement qui est tout nouveau, il n’y a mon avis aucune à ce jour de faire une liste pour les municipales de 2014, mais d’après ce que j’ai su, si ce mouvement évolue, il y aura peut-être une liste pour les prochaines municipales. Pour ma part ce blog est ouvert à toutes les personnes ou autres qui désireraient se faire connaître ou donner son avis, dans le respect de chacun.

  2. Bonsoir, pourrions nous savoir qui sont les créateurs de ce partit? Je suis allée sur leur page Facebook mais il n y a aucune information. Je n ai également pas vu la moindre trace d un programme mais uniquement des critiques ( par moment plus que limite) envers les autres partis au niveau national mais aussi local. Les électeurs ont besoin d informations et de transparence, en l’occurrence il en manque pour l’instant pour ce partit…

  3. j ai pas tres bien compris, il nous raconte son histoire ok mais c’est quoi le projet?
    apres il n’est pas si different que ca, qu’il se rassure il n’est pas tout seul, il est simplement centriste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.