Une agence bancaire rénovée et un discours du maire


L’agence bancaire du Crédit Agricole située au centre de Vénissieux a fait une rénovation de leur locaux, et à ce titre, Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux a été invité à l’inauguration, et en parcourant la lecture de son discours publié sur son site, je me suis demandé s’il fallait en rire ou me dire qu’elle ne doit pas bien être informée de la situation du centre ville. En tant qu’adjoint à l’économie et aux commerces, M. Djillanie BenMabrouk était aussi présent.

Mais quand je lis que la mairesse nous parle d’attractivité du centre, alors là, j’en reste bouche bée : 

En tant que Maire, je me réjouis lorsque les acteurs de notre ville investissent pour améliorer le quotidien des habitants, et leur offrir des services de proximité. La nouvelle façade toute neuve participe à renforcer l’attractivité de notre centre ville.

Je me demande bien si une façade renforce l’attractivité d’un centre ville, si c’est le cas, faudrait me l’expliquer en détails.

Mme Picard nous dit que la vacance commerciale dans les centre villes est une phénomène national, et que selon « cette situation est dommageable pour les habitants, notamment les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite ». Elle est aussi dommageable pour l’image de la ville, car ce qui représente une commune c’est bien son centre ville, et le notre est bien mal en point de vue commerciale mais aussi de stationnement, et d’autres problèmes.

Qu’à cela ne tienne, et fasse aux critiques sur les réseaux sociaux de la situation de notre centre ville, la mairesse et son adjoint ont des idées :

  • Renforcer et diversifier l’offre commerciale (mise en place du droit de préemption des fonds de commerces en février 2016, visite organisée avec la CCI et des franchisés en mai 2016 …
  • Faciliter les activités commerciales (rencontres avec Djil Ben Mabrouk, adjoint au développement économique et commercial, mise en place de la zone bleue, marché de Noël des créateurs en décembre 2016, Fête de la Solidarité)
  • Des projets sont en cours (parcours marchand dans le cadre du « projet cœur de ville », les rez-de-chaussée commerciaux des nouvelles constructions…) (Michèle Picard)

Heu, je vois rien de nouveau dans ces propositions qui pourraient re-dynamiser le centre ville, d’autant plus que l’immeuble Le Miroir a semble t-il des difficultés vu la lenteur du chantier puisque lors de la pose de la première pierre le 26 juin 2014, elle avait déclaré :

Pour Vénissieux, cela traduit les orientations d’aménagement du projet Cœur de Ville (îlot Croizat/Ferry/Paul Bert). Le carrefour Croizat/Paul Bert va devenir une entrée du centre-ville, et l’activité commerciale s’étend et se prolonge du centre jusqu’au boulevard Croizat. 

Mais dans son discours, je retiendrais cette phrase qui m’a fait bondir de mon siège :

La réhabilitation de vos locaux contribue à améliorer la qualité de vie des Vénissians, et impulse une dynamique pour rendre notre centre ville plus attractif.

Dynamique et attractif, je crois que l’on a pas tous la même définition de ces mots. Lol

 

L'info c'est le partage !.

Laisser un commentaire