Une députée tunisienne poursuivie en justice par une commissaire

La liberté d’expression est elle en danger en France, car après les bloggeurs trainés en justice par la maire, les élus de la ville, c’est au tour de Karima Souid députée tunisienne à devoir passer devant le tribunal correctionnel de Lyon ce vendredi 23 mars suite à une plainte de la commissaire de police de Vénissieux. On peut se poser la question si les propos tenus par Mme Souid auraient eu les mêmes effets s’ils avaient été tenu par un élu de la République.

Mais qui est Karima Souid ? C’est une femme politique et personnalité publique, vénissiane, originaire du quartier des Minguettes. Elle  a été membre de l’Assemblée Nationale Constituante Tunisienne post-Révolution, députée-Constituante et Assesseur du Président de l’Assemblée en charge de l’Information, de la Communication et des Relations avec les médias de 2011 à 2014,

Aujourd’hui elle est convoquée le vendredi 23  mars 2018 à 14h00 pour « outrage »devant la 13ème chambre du Tribunal Correctionnel de Lyon (TGI) et ce, pour avoir critiqué le Commissaire de police et les agents de police du commissariat de Vénissieux.

Lors de l’annonce de cette plainte, elle a écrit à Yves Blein, député de la 14ème circonscription du Rhône :

Leo Lagrange le quartier où on tremble pour nos enfants de peur qu il tombe dans cette « merde » qui est la drogue et son trafic. Les guetteurs ont à peine 14 ans et les dealers 15 ans . Voilà ce qui vous attend Monsieur le député.
Mais pourquoi est-elle poursuivie devant la justice française ? Et bien pour des propos mettant en cause la commissaire de Vénissieux et ses agents de police qui selon elle, ne traitent pas correctement les citoyens :
Un commissariat avec une commissaire démissionnaire et incompétente. Des agents de police qui vous manque de respect et qui vous violente quand vous êtes victime alors que vous venez pour  déposer plainte . On en a ras le bol. Des agents de police français qui ne maîtrisent pas la langue de Moliere . Offrez leur aussi une bibliothèque pour qu ils relisent le droit pénal et civil ,pour qu ils puissent enrichir leur vocabulaire et s adresser au citoyen avec respect et non pas avec un langage que même un voyou n utiliserait pas . Offrez leur également des formations pour leur rappeler leurs engagements et leurs devoirs (Karima Souid)
Mais sur quelle base Mme Souid s’en prend aux forces de l’ordre ? Le déclic a eu lieu lors de son passage au commissariat de Vénissieux, pour déposer plainte en tant que victime et ensuite, elle aurait subit une agression le 28 juin 2017 au commissariat de Vénissieux, et selon elle, les policiers se seraient mal comportés en précisant que la scène a été filmée par les caméras de vidéo surveillance.
 
Sa lettre au député Yves Blein, élu national est que celui-ci interpelle le ministre de l’Intérieur afin de diligenter une enquête sur le commissariat de Vénissieux, avec visionnage des caméras de vidéosurveillance. On ne connait pas à ce jour, quelle fut la réponse du ministre et du député de la 14ème circonscription. 

L'info c'est le partage !.

3 Commentaires

  1. je confirme, commisariat de venissieux: non chalance à l’extreme! on q l’impression de les emmerder!
  2. Tiens donc et il a reagi comment le député de venissieux?? Mme Souid a été agressée dans le quartier leo lagrange et très mal reçu au commissariat lors de son depot de plainte…j ai moi même le souvenir d avoir accompagné une personne pour un depot de plainte au commissariat de venissieux et d avoir ressenti un tres grand malaise lié à un accueil detestable…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.