Une famille relogée à Vénissieux

Il y a quelques semaines, la presse relatait l’histoire de cette mère de famille et ses 4 enfants, qui se sont retrouvés à la rue, et qui dans le cadre du plan hivernal ont été relogés à Monsols dans le haut-Beaujolais, qui se trouve à des kilomètres de Vénissieux et bien loin des établissements scolaires des enfants mais surtout du plus âgé qui suis un cursus technique dans un lycée professionnel.

On apprend sur le site de Expressions, qu’une  maman et ses trois enfants de 3, 7 et 9 ans dormaient dans la rue et que les enseignant et les parents d’élèves du groupe scolaire Jean-Moulin de Vénissieux se sont mobilisés afin de trouver une solution pour permettre à cette famille monoparentale de vivre dignement.

On apprend via leur article, que cette famille est en attention d’une solution de logement sur Vénissieux.

Bien entendu dans leur article en date du 05 décembre 2018, notre cher journaliste n’oublie pas de citer les adjoints de la majorité communiste vénissiane (Saliha Prudhomme-Latour, Véronique Callut, Abdelhak Fadly) qui ont avec l’aide du collectif des enseignants et des parents d’élèves des différents groupes scolaires de Vénissieux, organisaient un goûter solidaire.

Ok, on va dire que c’est pour la bonne cause, ce qui m’interpelle, c’est pourquoi on n’a pas pu trouver un logement à Vénissieux, pour la mère des 4 enfants qui s’est retrouvé à Monsols.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.