Vélo’V à Vénissieux en 2017 ?

velovBeaucoup de vénissians se posent la question pour savoir la raison de l’absence de station Vélo’V à Vénissieux. Alors là, je n’ai pas la réponse, peut-être que les amis PS de Collomb ont une explication. 

Le 19 mai 2005 exactement, les premiers vélos roulaient dans les rues de Lyon. Et depuis ce système de location de vélo connait un grand succès puisque en l’espace de 10 ans, ils ont parcouru près de 150 millions de kilomètres. Le nombre de vélos a doublé, passant de 2 à 4000 et il existe 348 stations du réseau vélo’v réparties dans les différents arrondissements de Lyon, mais aussi à Villeurbanne, Caluire-et-Cuire et Vaulx-en-Velin. Un grand succès pour cette initiative car on y compte pas moins de 60 000 abonnés et de 7 millions d’utilisateurs par an. C’est la société JC Decaux, le concessionnaire, qui paie pour l’aménagement des stations et l’exploitation du service. En échange, il installe sur l’espace public de nouveaux panneaux publicitaires dont il empoche les recettes. A combien se montent les recettes pour cette société, si quelqu’un à les chiffres je suis preneur !!!

Alors pourquoi n’y a t-il pas de stations à Vénissieux. Les mobiliers urbains JC Decaux qui diffusent de la publicité sont implantés partout sur le territoire de l’agglomération donc aussi à Vénissieux, alors pourquoi autant de galère pour installer une ou des stations velo’v à Vénissieux. 

1000 nouveaux vélovs supplémentaires et 100 nouvelles stations (à Oullins, Ecully, Caluire, Bron, Vénissieux et Vaulx-en-Velin par exemple) sont prévus pour 2017 (Source FR3). On peut donc espérer qu’il y aura un jour de l’an 2017 des stations Vélo’V à Vénissieux !!!

Voir la liste des stations → liste-des-stations-velov

Reportage France 3

Le vélo à assistance électrique
La société JC Decaux y pense déjà puisque la prochaine étape sera le passage au vélo à assistance électrique. Il faudra alors louer une batterie à charger soi-même que l’on installera sur le vélo à chaque utilisation.

Pourtant la ville de Vénissieux aime bien les gens qui font du vélo puisqu’il me semble qu’en 2011 Vénissieux a fait le pari de l’électrique et la municipalité a mis à la disposition de ses élus et agents cinq vélos électriques. M. Millet adjoint au Logement, au Développement durable aux Energies avait déclaré à l’époque ou il était adjoint à l’environnement “C’est d’une très grande simplicité d’usage, et c’est très fiable”. A l’époque la ville a déboursé 1 400 euros pour chaque deux-roues. Avec les équipements, il faut compter 200 euros supplémentaires. Selon Gwendal Caraboeuf, cofondateur de Velogik. “Le vélo électrique est une solution, moyennant un coût de maintenance, certes.” Pour Vénissieux, il se chiffre à 100 euros par mois pour les 5 vélos. Cible prioritaire : les agents qui ont perdu l’habitude de “la petite reine.” “Nous avons sensibilisé ceux qui redoutaient de devoir transpirer à chaque coup de pédale.” (Source MétroNews)

Dans la synthèse de l’Agenda 21 « Vénissieu2030 Humaine et Durable«  page 16 au plan d’Action 70 il est stipulé :
Utiliser des vélos pour les déplacements professionnels des employés, avec 10 vélos à assistance électrique en 2014 l’objectif est d’avoir 30 utilisateurs réguliers ; et avec des patrouilles de police hebdomadaires à partir de l’achat des vélos, sans assistance électrique, supplémentaires → Agenda21

Alors quel constat peut-on faire de l’utilisation des ces vélos,

  • Combien de vélos à assistance électrique possèdent la ville.
  • Sont-ils bien fréquemment utilisés par les élus et les agents ? Si oui
  • A quelle fréquence ?

A ce jour je n’ai aucun chiffre sur l’utilisation de ces vélos à assistance électrique par les élus ou les agents.

L'info c'est le partage !.

17 Commentaires

  1. c’est clair que les TIG (travaux d’interêts généraux) se font de plus en plus rare! on préfère les mettre sous controle judiciaire et les faire pointer toutes les semaines au commissariat.
    ,……………………………….
  2. Ce matin en allant chercher mon journal a charrreard qu’ est que je vois sur un trottoir a cote d’un arrêt de bus un vélo de la société Vélo’ V
    complètement défoncé , et on veut mettre des Vélos a Vénissieux , moi je mettrai des bourricots a la place il y aurai moins de casse et faire ramasser les crottins a ces imbéciles qui vandalisent tout .( pas mal l’idée ! ! ! notre Ville devient de plus en plus ingérable ! ! !
  3. a propos de GRECO dont parle LBK, il s’agit de la plateforme de Gestion des REclamation COmmunautaire (qui devrait être appelé désormais GREME car il n’y a plus de communauté urbaine mais une métropole…)

    Chaque vénissian peut la saisir pour des problèmes qui concerne donc la métropole.

    C’est simple il suffit de téléphoner au 04 78 63 40 00 ou par mel centredecontacts@grandlyon.org

    je suis certain que l’adm va se faire un plaisir de faire un post sur cette question !

  4. Merci LBK pour l’information mais effectivement j’avais contacté directement le service qui s’occupait de cela à la métropole. J’ai reçu comme réponse un message vocal me disant qu’ils n’installerons pas une poubelle car elles sont toujours brulées à Vénissieux. A cause d’une minorité de merdeux nous ne pouvons rien obtenir à Vénissieux pour l’amélioration du cadre de vie. Peu-être que nous payons la politique laxiste ….. et surtout la politique contre la métropole alors que de mon point de vue c’est plutôt une chance pour Vénissieux. Merci qui?
  5. Nous c’est les déchets, la saleté, le bruit et les odeurs
    Le reste ils s en foutent ils n’habitent pas pour certain à venissieux
    Mais selon guillaume ou pierre c est la faute à Sarkozy
  6. l’explication est simple : aucun intérêt à faire évoluer les banlieusards, il ne faudrait pas qu’ils se réveillent!
    et puis le velov à 80 ans… pas sure qu’il y ai beaucoup d’amateurs.
    Merci LBK pour l’info.
  7. JTVX pour les corbeilles de propreté, effectivement c’est bien de la compétence de la métropole, par contre c’est la ville qui doit en faire la demande à condition qu il y en ai une utilité: endroit très fréquenté..etc. La ville pourra toujours c’est pas nous mais la méchante métropole qui ne veut pas….Je vous donne une information que les tous les grands lyonnais ont, sauf les vénissians.

    Depuis presque 2 ans le grand Lyon, aujourd’hui Métropole a mis en place une plate forme téléphonique « GRECO » pour répondre aux demandes des habitants de toute l’agglomération. Que ce soit pour la voirie , l’assainissement, la propreté..etc il faut vous adresser directement à la métropole qui est tenue de répondre à votre réclamation, plutôt qu’ a la mairie de Vénissieux, qui ne veut surtout pas entendre parler de GRECO, voir même, de la Métropole….Allez savoir pourquoi?
    La métropole de Lyon: 04 78 63 40 40

  8. Je ne comprends pas que le parc de Parilly ne soit pas équipé de station vélo,v pour relier tous les parcs de l’agglomération lyonnaise à vélo..mais bon il faut déjà se battre pour obtenir une corbeille poubelle dans la rue auprès de la métropole,selon eux a venissieux ca brûle les poubelles(« malheureusement c’est vrai) , donc obtenir des stations vélov c’est encore plus chaud…
  9. Mauvaise langue cela fait de nombreuses années que des velo v circulent sur venissieux
    Bon ils sont repeint mais c est venissieux
    Personne ne dit rien …..
  10. Vous trouverez notre intervention concernant Vélo v lors du conseil du 27 avril 2015. Venissieux pourrait bien être équipée cela passe par de la négociation.

    Rapport 26 : Réseau affichage Decaux

    Madame le maire

    Vous nous proposez de voter pour vous autoriser à signer la convention qui renouvellera le marché avec de la société JC Decaux .

    Tout d’abord nous nous réjouissons que Vénissieux fasse confiance au leader mondial de la communication publique, la société Decaux. Parfois, les grands groupes capitalistique peuvent proposer des services de qualité aux collectivitéz et à leurs habitants

    Mais nous souhaiterions savoir pourquoi la mairie n’a pas, à l’occasion de ce renouvellement, cherché à obtenir de la part de Decaux un service de vélo en libre service comme celui qui existe à Lyon et villeurbanne.

    Rappelons pour le public que si les lyonnais et les villeurbannais profitent d’un service de prêt de vélo, c’est parque que ces communes ont négocié avec Decaux afin d’obtenir de sa part l’installation de station vélov.

    La mobilité à Vénissieux est une vraie question, et l’acces à des vélos en libre service serait un plus pour tous ceux qui n’ont pas de voiture et qui souhaitent se déplacer rapidement.

    De plus, cette convention ne concerne que les affichage papier. Certes, l’affiche a encore une efficacité mais on voit ici et là se multiplier les affichage numériques qui parfois sont aussi interactif.

    Pourrait on anticiper cette évolution dans cette convention ?

    Une dernière question : vous nous proposez de un contrat de 15 ans.

    15 ans, c’est long. Cela représente plus de 2 mandats municipaux. Cela est un véritable avantage pour le concessionnaire.

    Nous espérons que les intérêts de la ville ont bien été défendus…

  11. L’équipe comme tu dis n’est jamais au courant de quoi que ce soit ! c’est a se demander à quoi ces gens là servent ou desservent plutôt ;)
  12. Lors de l’évocation du sujet au conseil, l’équipe ne semblait pas plus au courant que cela!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.