Venissieux : 17h10

LBK part seul pour le second tour. Rivalta risque de perdre le siège de président du SYTRAL. Les négociations avec la Picard n’ont pas abouti. LBK VS PICARD = bagarre aux urnes.

L'info c'est le partage !.

11 Commentaires

  1. @Elodie: le seul pourcentage pertinent est celui relatif au nombre d’inscrits. Sinon, autant directement considérer les 6.5 milliards d’humains sur la Terre. Bref, on ne va pas s’étriper sur une question de dénominateur. 🙂

    Et pour ce qui est du débat politique et de l’intérêt au peuple, je ne peux que vous rejoindre. J’ai d’ailleurs dénoncé dans ma lettre le fait que la Mairie sortante (pour ne citer qu’elle) n’avait quasiment pas pris la parole en 6 ans pour parler concrètement de ses actions. A sa décharge, son bilan économique est plutôt bon et parle pour elle.

    Le gouvernement et les politiciens professionnels nous ont tellement habitués à leurs gesticulations quotidiennes pour ne rien dire que nous en venons à penser que c’est l’usage. Comme le disait un philosophe chinois, le fort cache ses muscles. C’est le coq qui crie au lever du soleil et pas le boeuf. 🙂

    L’informaticien que je suis plaide pour la généralisation de l’open data. Transparence, lisibilité, faibles coûts de mise en place, information pour tous, bref que du bon. Qu’en pensez-vous ?

  2. Oui artur, je suis d’accord avec toi. C’est très juste, Je crois qu’en plus LBK s’est piégé seul en se croyant en terrain conquis à Vénissieux et il a certainement trop misé sur son appartenance raciale, son origine vénissiane.
    Enfin Hannaizi, je reviens sur les statistiques, oui 3000 et quelques voix de 25000 inscrits sur les listes ça fait du 13% à la louche mais je parlais de la population totale vénissiane puisque sur 60000 habitants même si on enlève les étrangers qui ne peuvent pas voter et les moins de 18 ans, peut-on se glorifier d’un tel score? si score il y a bien évidemment!
    Il faut que le débat politique ait un réel intérêt pour les vénissians et pour cela il faudrait que les politiques, quel que soit leur bord daignent s’adresser au peuple de façon courageuse et honnête, vrai et humaine.
    Et qu’ils n’attendent pas les veilles d’élections pour venir à la rencontre du peuple et se préoccuper subitement de lui.
    Il ne s’agit pas de pronostiquer qui va gagner? Mais qui une fois vainqueur va oeuvre pour Vénissieux? Qui aura à coeur d’améliorer le quotidien de chaque habitant de Vénissieux?

  3. Venissian
    Pour rivalta risque de perdre son siège.
    Pour être au sytral il faut être élu au conseil communautaire. Sur venissieux il y a 7 places à pourvoir.
    5 sont réservés à la liste vainqueur.
    1 place au deuxième
    1 place au troisième.
    0 place au quatrième
    Mais…… Les 2 places restantes peuvent être récupéré par la seconde liste si le % est suffisamment haut.
    5 au premier
    2 au deuxième
    0 au troisième
    0 au quatrième
    Mais aussi
    6 au premièr
    1 au deuxième
    0 au troisième
    0 au quatrième

    Au vu du premier tour le PS sera 3 eme
    La possibilité d’avoir un conseillé communautaire est bien faible.

  4. s’il ne faut faire que des commentaires qui vous conviennent, je n’appellerai pas « Venissieux infos » un site d’informations et de débats, à vous de voir !

  5. @admin: pourquoi vous énervez-vous ? Ce n’est qu’un pronostic basé sur quelques stats compilées à l’arrache et mon analyse personnelle des résultats du premier tour. Nous verrons bien lundi dans quelles proportions je me suis planté.

    Et effectivement, je ne suis pas au courant des 80 années d’affaires. Mais quel est le rapport avec la choucroute ? En quoi mon analyse/pronostic personnel abuse-t-il de votre bienveillance ?

    • Je ne suis pas énervé, mais si vous voulez que les lecteurs lisent vos commentaires, soyez concis et courts. Ce n’est pas une question de choucroute, on ne vous a jamais appris pour comprendre le présent et essayer d’envisager sagement l’avenir, il faut revenir un peu en arrière. Pour l’instant je ne supprimerai aucun de vos commentaires

  6. Le partage des sièges se fera comme suit: une moitié (arrondie à l’unité supérieure) est attribuée à la liste gagnante, l’autre moitié partagée à la proportionnelle entre toutes les listes qui ont dépassé les 5 % (y compris la gagnante).

    Voici mon pronostic :
    L’extrême droite va à peu près se maintenir au même score (ou faire légèrement plus, mais pas plus de 14-15%).
    L’abstention sera grossièrement la même voire sera plus grande du fait du flou des futures consignes de vote (ou de l’absence de consignes de vote). en effet, pour bon nombre de perdants du 1er tour, il est difficile de donner une consigne de vote en restant cohérent avec sa ligne.

    Girard peut-il bénéficier des voix Iacovella, c’est la question à un million de dollars. Mais même avec ça, ça ne passera pas. Picard bénéficiera a minima des voix LO, peut-être de celles de Grami (son communiqué très timoré me le laisse penser).

    Pour LBK, ce second tour sera la Bérézina. Il bénéficiera de très peu, voire pas du tout de report de voix (être apparenté au parti au pouvoir ET à l’action de la Mairie qu’on aime détester n’aident pas) et se prendra la volée de bois vert de ce Second Tour.

    Le peuple de gauche restant aura à choisir entre la mairie PCF (pour laquelle chacun a sa propre sympathie) et le candidat UMP, qui porte sur ses épaules l’héritage inconscient de 5 années de Sarkozy.

    Classement final, avec pas mal de marge d’erreur :
    1. Picard (48%)
    2. Girard (26%)
    3. Benedetti (14%)
    4. LBK (12%)

    Bref, c’est diviser pour mieux régner. Une stratégie osée de la part de Picard, mais ça a de bonnes chances de passer.

    • Bon je suis bien gentil car j’ai poste ta lettre a mme le maire alors que Expressions l’a refusé, mais faut pas pousser le bouchon trop loin avec les cocos. Je pense que tu n’es pas au courant de toutes les affaires depuis 80 ans de pouvoir.

  7. C’était assez prévisible car en se lançant 2 mois avant les élections et dans un contexte défavorable
    au plan national, la liste LBK ne pouvait pas faire mieux au 1er tour; et quand on s’est évertué à critiquer les camarades d’hier, difficile de revenir au bercail.
    A mon sens, c’est un pari sur l’avenir, à savoir que dans 6 ans le contexte aura changé et le fruit mur à prendre (qu’il pense)……..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.