Yves Blein et Véninov

Blein est-il conscient de ce qu’il a déclaré dans le journal Le Progrès en date du 05 février 2012. Pour l’affaire Véninov il dit  » je n’ai jamais reçu de courrier de la part des salariés de Véninov« . Mais il ne suffit pas de recevoir un courrier pour aller à la rencontre des ouvriers qui sont en souffrance. En tant que député de la 14 ème circonscription, il aurait du aller à la rencontre de ces ouvriers pour les soutenir. Il part du principe que son prédécesseur (André Gerin)  avait fait un symbole de ce dossier et qu’il ne voulait pas donner le sentiment de s’accaparer quoi que ce soit. Mais c’est du n’importe quoi, il ne s’agit pas de s’accaparer quoi que ce soit mais tout simplement de faire le maximum pour défendre des emplois et dans ce domaine personne n’a le monopole, tout le monde doit travailler en concertation et faire tout ce qui est possible pour défendre et sauver les emplois. Les ouvriers de Véninov ont eu raison de manifester et de scander « Blein au boulot ». Mr Blein a préféré aller au contact de Mr Montebourg au lieu d’aller à la rencontre des ouvriers de Véninov. Lors des élections législatives, on voyait souvent Mr Blein dans les marchés aller à la rencontre des citoyens, mais çà, c’était pendant les élections. Il ne suffit pas de suivre le dossier dans un bureau il faut aller au plus près des ouvriers et être sur le terrain. J’ai souvent critiqué les élus de gauche de Vénissieux mais on peut dire que dans cette affaire, ils font le maximum pour défendre les emplois de cette usine.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.