Kermesse Solidaire : le reportage

Reportage A. Haddou – M. Kessi
Casquettelogo

L’équipe de VénissieuxInfos est allé à la rencontre des organisateurs de la Kermesse Solidaire, organisée ce dimanche 27 septembre à St Pierre de Chandieu afin de pouvoir échanger quelques mots avec les différents intervenants présents à cette fête de la solidarité.

La première impression de cette ambiance de fête a été le professionnalisme des bénévoles de cette association qui oeuvre pour une cause noble, et qui essaye d’apporter un soutien administratif, financier et juridique aux malades et à leur famille, mais surtout de partager un peu de réconfort et de chaleur aux enfants souvent très jeunes, et qui souffrent, non pas d’une simple angine, mais souvent de pathologie lourde et lorsqu’il s’agit de jeunes enfants, on reste sans voix face à leur joie de vivre et leur courage face à la maladie.

Nous sommes tous là, à nous plaindre de nos petits bobos, nos petits problèmes sociaux ou personnels, mais lorsque l’on écoute les histoires de ses mamans ou papas et de leur enfant, on ne peut que rester humble. Nous avons passé une agréable journée avec les malades, les organisateurs, les bénévoles, mais en rentrant, je peux vous assurer que cette nuit, je n’ai pas oublié le visage ds ces enfants, qui me hantait l’esprit en me demandant, que peut-on faire ?. Et bien oui, on peut faire quelque chose, même celle qui vous semble la plus simple. Certes, peut-être quelques uns de ses enfants ne seront pas guéris, mais grâce à notre solidarité ou même en participant de loin ou de près à une petite action, on peut aider cette association à concrétiser leurs projets, les aider financièrement, matériellement ou leur apporter une aide morale.

En tant qu’association vénissianne, nous leur avons demandé, pourquoi ne pas avoir organisé cette kermesse sur la commune de Vénissieux, et bien, il se trouve qu’à priori ce n’est pas aussi simple que çà. Le rêve de ces femmes est de pouvoir disposer d’un local pour continuer le travail de solidarité en direction des plus fragiles mais aussi de pouvoir recréer du lien avec la jeunesse de nos quartiers et notamment sur l’insertion et l’apprentissage. Sonia Lassoued, secrétaire de l’association, est aussi enseignante dans un centre de formation en alternance et connaît bien les problématiques des jeunes.

Il faut que les autorités municipales ou régionales puissent accéder à leur demande, et la municipalité de Vénissieux ainsi que les bailleurs ou autres organismes doivent-être à l’écoute et leur trouver un local rapidement afin qu’elles puissent continuer à œuvrer pour le bien des plus démunis et des malades. La municipalité doit entrer en contact avec cette association afin de voir ce qui est possible, car posséder un local permettrait d’entreposer des marchandises que des donateurs leur apportent, organiser des réunions, etc etc… Je sais que Mme Michèle Picard, maire de Vénissieux, est sensible aux droits et aux actions organisées par des femmes, il serait temps qu’elle prenne contact avec ces « femmes de la solidarité » qui n’ont qu’un seul but, → Aider Son Prochain.

Cette kermesse solidaire organisée et parfaitement bien gérée par l’association A.S.P « Aider Son Prochain » a été incontestablement un succès. La première impression de cette ambiance de fête a été le professionnalisme des adhérentes et des bénévoles qui oeuvrent pour une cause noble, afin d’apporter un soutien administratif, financier et juridique aux malades et à leur famille, mais surtout partager un peu de réconfort et de chaleur. Organisée à Saint Pierre de Chandieu, par des femmes formidables, adhérentes ou bénévoles, dans un espace prêté par une entreprise spécialisée dans l’événementiel. Certaines sociétés ou particuliers, ont fait dons de nourritures et de boissons, des mamans ont préparé et offert des gâteaux. Tous les fonds récoltés à l’occasion de cette grande fête de la solidarité iront pour aider les malades soignés dans les hôpitaux français et à concrétiser d’autres projets.

La kermesse solidaire a permis à des enfants malades ou non de partager des moments de joies et de solidarité, comme on les aime. De nombreuses activités étaient proposées ainsi que des jeux, de la restauration, de la musique et même le soleil a décidé de faire partie de la fête. Nous avons pu nous entretenir avec plusieurs personnes souffrant de pathologie lourde toutes soutenues par l’association. Le papa du jeune Islam (5 ans) atteint d’un cancer de la vessie,  nous disait son calvaire administratif, entre les autorités françaises et algériennes, et sa difficulté à obtenir son visa ou à renouveler son passeport et dit ne pas comprendre l’incompréhension des autorités face à toutes ces aberrations administratives qu’il subit. L’autre cas de cette maman dont son fils est atteint d’une maladie rare de l’iris, et qui malheureusement touche les deux yeux, et qui se bat pour que son enfant âgé de 6 ans, puisse être soigné et suivi dans de bonnes conditions. Non, toutes ces personnes dont les enfants sont atteint de maladie grave et dont leur vie est en danger, ne viennent pas profiter du système médical français, car avant de venir en France, les familles ont vendu tous leurs biens, maisons, voitures, bijous, et lorsque la médecine de leur pays est incapable de soigner correctement leur enfant, elles ont décidé de venir dans notre pays afin de sauver leur jeune enfant ou d’améliorer leur état de santé. Prenons aussi l’exemple de l’enfant Haroun, âgé de 4 ans, atteint d’une craniostenose (Trouble de l’ossification du crâne chez le jeune enfant, résultant en un crâne trop petit ou en une déformation du crâne). Si le neurochirurgien pense que l’opération peut sauver cet enfant, le coût total serait de 32 000 euros, la maman, après avoir tout vendu, a récolté une partie de la somme, l’association A.S.P a réussi à réunir des fonds, mais à ce jour il manque encore à peu près 15 000 euros.

L’enfant Haroun (cliquer sur la vidéo)

Il est clair que le combat n’est pas gagné et ne s’arrêtera pas là, pour les responsables de l’association Aider Son Prochain, mais ils ont besoin de vous, de nous. Une chose toute simple, en adhérant pour la modique somme de 5 euros annuel, vous contribuerez à ce geste de solidarité et à aider votre prochain. Vous pouvez bien évidemment participer activement aux projets de l’association, en donnant un peu de votre temps, de vos connaissances, de votre réseau professionnel ou familial.

Nadia, Malika,  Samia, Nabila, Assia, Wahiba,  Karima, bravo à toutes ces femmes bénévoles, qui ont donné de leur temps, sans qui, tout cela n’aurait pas été possible sans la détermination et la volonté des cinq membres fondatrices :

  • Dr Nadia Taïbi : Présidente
  • Ouarda Guessas : Vice-Présidente
  • Sonia Lassoued : Secrétaire
  • Karima Altaïf : Secrétaire adjointe
  • Hanane Kantach : Trésoriere
Pour toute demande d’information, contacter le 07 62 93 45 66
ASP201

Interview video de Sonia Lassoued

Quelques photos avec l’enfant Haroun

L'info c'est le partage !.

6 Commentaires

  1. Une association digne de ce nom qui fait un travail d’utilité publique doit etre aidée et sur Vénissieux je soutiens et demande a la municipalité de leur trouver un local pour que asp s’installe durablement.

  2. À ce jour, avec l’argent de la famille et les dons on en est à une somme de 15 000 euros en sachant que le coût pour ce genre d’opération s’élève à 32 000 euros avec les soins post operatoires

  3. Chapeau bas à cette association ! Et bravo aux gens solidaires ! Admin en sais tu plus pour un don de l opération du petit ? J espère comme tu le dis que la municipalité se rapprochera de cette association qui œuvre tant !

  4. Pour le petit Haroun, la famille et l’enfant ont rendez vous avec le neuro chirurgien le 30 septembre à l’Hôpital Mère Enfant de lyon. VénissieuxInfos, ne se contente pas de relater uniquement les infos, nous essayerons d’avoir des nouvelles de cet enfant. Si l’opération est envisageable, il manque encore la moitié de la somme, L’association et la famille ont besoin de votre soutien mais aussi de votre aide, pour Haroun et tous les autres enfants qui sont soignés en France et principalement dans le Rhône.

  5. Tant qu’il y aura des gens de cette volonté et de solidarité je coirais encore en l’etre humain. Quelle belle leçon de vie. Bravo j’espere qu’un milliardaire entendra votre message….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.