8 mai 1945 : le long discours du maire

Mais qu’est ce que c’était long, on en voyait pas la fin. Un vrai discours historique où le nom d’Hitler a été prononcé une dizaine de fois. Mais au delà des faits historiques que l’on ne peut pas nier ni contester, il faut bien évidemment que les jeunes se souviennent de ces millions de morts causés par la guerre et la cruauté des nazis, mais n’oublions pas surtout les millions de morts des régimes communistes. Mais j’ai relevé un des derniers paragraphes du discours du maire communiste de Vénissieux

Aujourd’hui en 2017, le populisme gagne du terrain dans les urnes, les propos xénophobes, antisémites, islamophobes, se libèrent, se banalisent, la montée des intolérances est manifeste. Comparaison n’est pas raison, surtout en histoire, mais le péril de la tentation nationaliste existe, bel et bien, en France, comme dans le monde occidental. (lire l’intégralité de son discours Capitulation sans condition des armées nazies)

Est-ce un clin d’oeil aux 11 millions d’électeurs qui ont voté pour Marine Le Pen lors du second tour des élections présidentielles du 7 mai 2017, où est-ce le fait que Mme Picard (PCF), est en campagne pour les élections législatives, qu’elle a rajouté ce paragraphe à son discours ?

Ce qui est regrettable c’est que dans son discours, il n’y ait pas eu un seul mot sur le 8 mai 1945 en Algérie, en mémoire aux personnes massacrés dans les villes de Sétif, Guelma et Kherrata. Le 8 mai 1945, ces trois villes de la région de Constantine en Algérie avaient été le théâtre d’une répression sanglante de manifestations contre la colonisation par les autorités françaises.

Il ne s’agit pas développer une concurrence mémorielle, mais un mot sur la cruelle répression effectuée dans ces trois villes, aurait été un geste fort envers la population d’origine algérienne, et pour les anciens qui ont vécus ce triste massacre. 

Emmanuel Macron a qualifié que la colonisationn était du un  «crime contre l’humanité», et l’historien Benjamin Stora avait donné raison au Président actuel. 

Un grand pays doit faire face à son histoire, certes, un pays doit se tourner vers l’avenir mais il est de son devoir et ce serait tout à son honneur de tout dire sur le passé et sur la colonisation, et sur les massacres qui ont eu lieu dans les trois villes algériennes le 08 mai 1945.

 

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Etonnament rien sur venissieux pendant la guerre dans ce discours bien trop long!! Copié sur wikipedia?? Et puis à VX aborder les massacres dit « de setif » de 1945….aussi du 8 mai?? C est choquant!! Mais MPicard est dans l ideologie repetitive et de fait inutile…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.