De PAM à PAlMe

palmeraie_2_jpg_et_VenissieuxChaufAuFa_2_jpgVénissieux Energies, c’est quoi çà encore, moi je n’y comprends plus rien à cette chaufferie tellement le dossier est complexe et ce ne sont pas les explications de M. Millet adjoint au logement, qui éclairciront nos chandelles. Les explications sont souvent très techniques et parfois et les données techniques très techniques ne nous permet pas d’avoir un avis objectif. Ceci étant dit la société VénissieuxEnergies remplace la SECV qui était en charge de la gestion du chauffage. Je ne vous donne pas des explications, c’est très compliqué. Bref, les informations et explications données sur le site de PAM ne m’ont pas servi à grand chose. Donc si des lecteurs peuvent nous éclairer sans trop parler technique, nous sommes preneur.

Dès le 1 janvier 2015 d’un nouveau combustible viendra s’ajouter au gaz et au bois, le résidu d’huile de palme qui sera utilisé jusqu’en 2017, puis en 2017, le bois, le gaz et la cogénération gaz devrait prendre le relais et après 2028 ce ne sera que du gaz et du bois.

Source de l’image pam.venissieux.org
chaufferie bois gaz

Mais ce résidu de palme ne convient pas aux élus socialistes puisque sur le site EnsemblePourVénissieux, Lotfi Benkhélia soulève quelques points intéressants et qui d’après lui est une « bonne fausse idée » et que « Le bon sens environnemental qui préside à certaines décisions publiques conduit parfois à des catastrophes« .

Lors du dernier conseil municipal on a appris que la chaufferie collective allait utiliser des résidus de l’huile de palme et ceci comme je le précisais jusqu’en 2017. Or d’après M. Benkhélifa : 

On le sait, l’huile de palme vient du palmier qui est plutôt cultivé dans les zones tropicales humides. L’Indonésie et la Malaisie produisent 87 % de cette huile. Les déchets qui seront désormais brûlés dans notre commune auront ainsi parcouru 13 500 kilomètres. Pas vraiment ce qu’on peut appeler un circuit court !

Mais cela a aussi une incidence sur la nature puisque la culture du palmier à huile est souvent accompagnée d’une déforestation mais à priori cela ne gêne pas nos élus écologistes EELV puisqu’ils ne se sont pas exprimés sur ce sujet.

La production d’huile de palme participerait à la déforestation, à la diminution de la biodiversité, et à l’augmentation des gaz à effet de serre lié transport, sans oublier les effets nocifs sur la santé publique et les élus socialistes se restent perplexe.

L’abstention des conseillers municipaux écologiques, pourtant dans la majorité, nous permet de légitimement en douter !

Lire l’article sur le site EnsemblePourVénissieux

L'info c'est le partage !.

7 Commentaires

  1. bonjour guillaume.
    Très bonne chose la baisse de la facture! mais vous avez raison, rien ne sert de payer moins si c’est pour detruire la terre que l’on laissera à nos enfants.
    comme le souligne LBK, le palmier à huile est surtout cultiver pour sont huile alimentaire à l’autre bout du monde, si on intensifie encore un peu plus sa culture pour en faire un combustible issue de la biomasse, ça va poser encore plus de problèmes qu’a l’heure actuelle.

    on sait faire rouler les voiture et tourner les chaudières au colza, au mais et au blé… à une époque ou un milliard de personnes crèvent de faim… fait on pousser du colza pour les tuture ou le confort des « riches »? ou fait on manger les pauvres? le problème est entiers….

    A+

  2. Je ne suis pas un expert en réseau de chaleur ou en combustible mais je sais lire ma quittance de loyer et j’ai vu les charges de chauffage baissées depuis janvier 2015. Et des charges en baisse en ce moment ça ne court pas les rues. En espérant que cela ne soit pas sur le dos de la nature, ça serait vraiment dommage.
  3. Les élus EELV se sont abstenus sur Decaux concernant les affichages mais pas sur la chaudières au résidu d huile de palme
  4. Etre ecolos de Vénissieux c’est comme un protecteur de l’enfance remunéré par une organisation p……le!!!!
  5. Salut à tous,
    effectivement plusieurs élément troublant…

    – on ne brûle ces résidus que jusqu’en 2017? pourquoi? si cela est si intéressant comme semblait le dire PAM au dernier conseil
    peut être un vieux stock de résidus que personne ne veut et que Vénissieux veux bien reprendre et brûler…? pourquoi le terme « résidus »? pourquoi modifier les systèmes d’alimentation, de brûlage des chaudière pour seulement 2 ans?

    – quel est la source de la cogénération? c’est jolie de dire cogénération, mais si la source est « sale » ça nous fait une belle jambe…

    – pourquoi passer de SECV à venissieux energie? question légitime quand on voit que les dirigeants de ces deux socité sont les même? bizzare…. et je ne vous parle même pas des bilans et autres résultats….
    http://www.societe.com/societe/venissieux-energies-518831854.html
    http://www.societe.com/societe/soc-exploit-chauff-venissieux-966505000.html

    ça sent la bonne séance d’enfumage, pour ne pas changer!

    et le écolo… ils sont ou? mais ils sont ou, nos écolos!!!
    en même temps avec ce qu’on se prend avec Feyzin!

    tient….. une bonne idée pourquoi ne pas utiliser le torcher de feyzin pour se chauffer!!!

  6. Les élus écologiques s étant abstenus…j en déduit qu ils ont de grosses réserves sur ce dossier de la chaufferie….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.