A.S.P : Aider Son Prochain

DES FEMMES FORMIDABLES, on aurait pu donner ce titre à cet article, pour cette association reconnue d’utilité publique. Ce dimanche 28 juin 2015, la rédaction de VénissieuxInfos a été à la rencontre de l’Association Aider Son Prochain présidée par Mme Nadia Taïbi, médecin à Vénissieux. Nous avons rencontré des adhérentes et des bénévoles très actives au sein de cette association : Nadia, Malika,  Samia, Nabila, Assia, Wahiba,  Karima, mais tout celà n’aurait pas été possible sans la détermination et la volonté des cinq membres fondatrices :

  • Dr Nadia Taïbi : Présidente
  • Ouarda Guessas : Vice-Présidente
  • Sonia Lassoued : Secrétaire
  • Karima Altaïf : Secrétaire adjointe
  • Hanane Kantach : Trésoriere

Cette association dont les statuts ont été déposées en Préfecture en décembre 2014, a dans un premier temps participé à diverses activités avec l’association Co-Adhérence de Vénissieux.  Co-Adhérence ayant perdu le pôle social, elles ont décidé de créer l’association Aider Son Prochain et de voler de leurs propres ailes. Une des premières actions a été de distribuer cet hiver des repas et des vêtements pour les plus démunis à la gare de la Part-Dieu.

L’association est composée de 2 pôles principaux, un pôle médical et un pôle social qui sont bien évidemment complémentaires. Le Pôle médical est dirigé par la présidente le Docteur Nadia Taïbi et par Sonia Lassoued, et elles sont en contact avec la direction du Centre Léon Bérard afin d’être référencé au sein de cet établissement. Le Pôle social est géré par la Vice-Présidente Ouarda Guessas. Mais qu’elles soient fondatrices, adhérents(es) ou bénévoles, toutes participent dans le but d’aider son prochain. L’association se revendique laïque et s’adresse à tous sans distinction aucune.

Pendant cette période de Ramadan, des repas sont proposés à toutes les personnes en situation de précarité, ou des personnes âgées qui se retrouvent souvent seules dans les 3 foyers vénissians. Les responsables des trois foyers vénissians ont signé des convention avec l’association.

Mais leur générosité va encore plus loin car grâce au Pôle Médical, des repas sont aussi fournis aux malades à l’hôpital Mère-Enfant ainsi qu’à domicile pour les familles les plus démunies et dont les enfants sont malades. Le Pôle médical est très actif au sein des hopitaux Mère Enfant et au Centre Léon Bérard. Certes, elles ont commencé à se faire référencer au niveau des Hospices Civils de Lyon, mais pour l’instant il y a eu très peu de retour. Malgré tout, elles continuent leurs actions et les praticiens hospitaliers les connaissent et reconnaissent leur travail envers les malades, quelques soient leurs origines, nationalités ou convictions religieuses ou pas, et elles ont même la reconnaissance des membres des services hospitaliers (radiologues, infirmières, aide-soignantes, médecins…). Certaines personnes sont en phase terminale et elles sont à leurs cotés pour les soutenir dans ces moments très difficiles que ce soit au sein de l’hôpital ou à leur domicile, car dans ces moments très douloureux, leur présence est nécessaire et vitale pour le malade et la famille. Il faut aussi citer l’aide que l’association apporte aux enfants malades et qui suivent des traitements en chimiothérapie au centre Léon Bérard et dès qu’ils repartent l’association essaye d’agir dans la continuité des soins prodigués afin d’assurer un suivi a l’étranger et d’éviter une rupture du ou des traitements. Les hospices civils de Lyon ont d’ailleurs été surpris de leur humanité et de leur engagement bénévole en direction des malades.

Concernant le pôle social, les membres de l’association n’hésitent pas à solliciter la communauté musulmane qui en cette période de jeûne, est plus sensibilisé par ce genre d’actions. Il y a aussi des donateurs généreux qui n’hésitent pas à apporter une contribution en nature ou financière mais ces généreuses personnes préfèrent rester anonymes. Les propriétaires de la salle le « Jaipur » mettent à disposition et à titre gracieux leurs locaux pour cuisiner; des commerçants font des remises exceptionnelles, une boucherie, une boulangerie; un donateur anonyme qui offre des fruits pour les 4 dimanches (340 nectarines la semaine dernière). et grâce à toute cette générosité, c’est plus de 170 repas qui sont livrés chaque dimanche pendant cette période. En dehors de cette action, des goûters sont aussi proposés aux enfants une fois par mois dans des hôpitaux.

C’est bien évidemment par le bouche à oreille que l’association se fait connaître mais aussi par leur page FaceBook AiderSonProchain.

Le rêve de ces femmes est de pouvoir disposer d’un local pour continuer le travail de solidarité en direction des plus fragiles mais aussi de pouvoir recréer du lien avec la jeunesse de nos quartiers et notamment sur l’insertion et l’apprentissage, de plus la secrétaire Sonia Lassoued est enseignante dans un centre de formation en alternance et connaît bien les problématiques des jeunes. Il faut que les autorités locales ou régionales puissent accéder à leur demande, et je reste persuadé que la municipalité de Vénissieux sera à l’écoute et éventuellement leur proposer des locaux afin qu’elles puissent continuer à oeuvrer pour le bien des plus démunis et des malades.

Enfant maladeharouneAujourd’hui, l’urgence, est celui de l’enfant Haroune, algérien âgé de 3 ans atteint d une craniostenose (Trouble de l’ossification du crâne chez le jeune enfant, résultant en un crâne trop petit ou en une déformation du crâne) et si cette malformation n’est pas soignée à temps, elle peut avoir des conséquences irréversibles sur le développement de l’enfant. Une opération est encore possible. A l’hôpital Neurologique de Lyon, il est suivi par Le professeur Carmine Mottolesee neurochirurgien pédiatre, et il est prêt à opérer l’enfant mais ceci a un coût. Pour pouvoir effectuer cette délicate opération en France, les parents, vivant en Algérie, ont vendu pratiquement tous leurs biens. Cette charge financière reste assez élevée pour la famille, car cela représente une somme d’environ 32 000 euros pour une hospitalisation de 9 jours, l’opération et les soins post opératoire. L’association fait appel aux dons pour ce petit Haroune qui pourrait avoir la chance de pouvoir grandir comme les autres enfants. Votre générosité peut faire la différence. VénissieuxInfos contribuera dans cette action par la diffusion de cette information, n’hésitez pas à nous contacter ou se mettre en relation avec les responsables de l’association qui vous fourniront de plus amples informations sur le cas de ce jeune enfant. Chaque don est nécessaire, et il est urgent d’intervenir rapidement pour entamer les démarches auprès de l’établissement hospitalier et procédé au transfert de l’enfant. D’après ce que nous ont dit les responsables de cette association les autorités algériennes n’ont pas donné suite à la demande de prise en charge des soins pour l’enfant.

Statut de l’association. Aider Son Prochain (A.S.P) oeuvre auprès des personnes isolées.
Ses actions: distribution de repas chauds de manière ponctuelle toute l’année mais également sur la période du ramadan. Elle accompagne les personnes atteintes de maladie grave et apporte un soutien à leurs proches. L’action du ramadan vise à lutter contre l’isolement. Grâce à votre soutien , l’an dernier nous avons pu offrir environ 1600 repas à ces personnes isolées. Vous souhaitez apporter votre contribution à ce beau projet , vous le pouvez en faisant un don financier à l’adresse suivante : 

AiderSonProchain (A.S.P)
Maison Boris Vian
13 Avenue Marcel Paul 69200 Vénissieux
Merci de préciser au dos de votre chèque « dons ramadan » et de mettre l’ordre au nom de « ASP ».
Pour toute demande d’information, contacter Ouarda au 0762934566

Vous pouvez aussi adhérer pour un montant de 5 euros annuel.

Préparation et distribution des repas par les bénévoles de l’Association AiderSonProchain
[simpleviewer gallery_id= »20″]

Reportage : A. Haddou – M. Kessi

L'info c'est le partage !.

4 Commentaires

  1. Salam alikoum un frere venue d’Algérie, pere de famille est venu en France se faire soigner.

    Il est venu pour une simple opération mais les médecins lui ont détecté une tumeur au poumons.

    Ce frère s’appelle Samir, il souhaitait repartir au pays mais les médecins lui ont dit que son cœur n’allait pas tenir, car son cœur fonctionne qu’à 30% seulement.

    Samir est chez de la famille à Valence et il est soigné par l’hôpital de Lyon à Vénissieux. Son cousin qui fait les allers-retours Valence-Lyon ne peux plus l’emmener car il travaille.

    Samir recherche URGENT un studio à Vénissieux proche de l’hôpital son budget est de 500 € maximum.

    Sa femme arrive jeudi inch’Allah d’Algérie pour s’occuper de lui, je vous demande toute votre aide et l’aide d’Allah pour ce frere qui est dans un état critique barakAllahoufikouna.

    voici mes coordonnées :
    Dounya 0633181028

  2. Sa remonte le moral de voir tant d’humanité dans un monde ou personne ne se retourne sur la misere de l’autre. Voile un exemple a mediter. Aidons les.
  3. Quelle solidaritè! Je suis bouche bée devant ces femmes! Bouche bée des actions menées!
    Bravo! la solidarité est plus efficace que la municipalité parfois.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.