Un coup de com’ ?

Charte de coopération ville entreprisesBon, je ne comprend pas vraiment l’utilité d’avoir interdit le stationnement sur le parking de l’Hôtel de Ville, de 7h à 14h, le vendredi 26 juin 2015. Certes, on a vu des personnalités prendre un bus, mais fallait-il pour cela une interdiction de stationnement,  par contre ni Expressions, ni Le Progrès n’ont donné des informations concernant la destination et le programme de ce petit tour en bus. Ce qui est certain, c’est qu’ils n’ont pas été à Chartres : lol, mais tout ce beau monde s’est retrouvé en mairie, pour la fameuse photo, et faire la présentation de la Charte. Moi je dirai un bon coup de communication, mais bon, nous verrons dans quelques mois ou années si cette « Charte de coopération » a été utile.

Concernant la charte, Expressions et Le Progrès ont chacun publié un article, les deux organes de presse locaux ont été invités, dommage que le service communication a « oublié » de m’envoyer une invitation. Mais que dis-je, je n’ai pas de carte de presse, donc pas d’invitation, et oui cà marche comme çà. Allez faut que j’arrête de jouer le caliméro.

Soyons plus sérieux. Alors on va flâner sur le site d’Expressions et lire Le Progrès pour avoir de plus amples informations, mais moi je veux savoir ou a été ce bus ? Qu’ont-ils visité ? Lol.

Sur le site d’Expressions, vous aurez la chance de voir la photo de famille, Mme Le maire, accompagnée de son adjoint à l’emploi et aux commerces M. Benmabrouk Djilannie avec bien sur, les 25 chefs d’entreprise. 

Pour cette charte, on parle souvent du chômage des jeunes, le manque de formation etc etc et ce qui est malheureusement une réalité, mais les « séniors » rencontrent aussi d’énormes difficultés à trouver un emploi, mais aussi les personnes qui ont une reconnaissance de travailleurs handicapés et qui parfois se sentent oubliées par la société. Je n’ai vu à ce jour aucune campagne nationale ou locale les concernants. Les politiques doivent aussi se rappeler que la population de « demandeurs à la recherche d’un emploi » est diverse et variée.

Je ne vais pas revenir sur les déclaration de Mme Picard et son adjoint, mais plutôt sur la citation prise en exemple par M. Benmabrouk, une citation de Henri Ford, ouah, c’est cool de citer un grand capitaliste américain qui ne l’oublions pas a reçu en 1938 la « Grand-Croix de lordre de l’Aigle allemand », plus haute décoration nazie pour les étrangers. Et il a dit quoi le grand méchant capitaliste, ce capitalisme tant détesté par le parti communiste, ces méchants patrons, etc etc, Et bien M. l’adjoint à l’emploi et aux commerces nous apprend qu’ Henry Ford a déclaré « Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite ». Quelle belle citation, et en plus d’un riche et grand industriel américain.

Moi aussi j’aime bien les citations, et je reprendrais celle de Winston Churchill grand homme politique du XXème siècle et qui ne disposait pas d’une fortune personnelle, donc on ne peux pas l’accuser de capitaliste, puisqu’il tirait l’essentiel de ses revenus de sa plume. Ses dons d’écriture seront couronnés à la fin de sa vie par le prix Nobel de littérature. Il fut aussi un peintre estimé. (Source Wikipédia), mais revenons sur cette citation : « Sous le capitalisme, les gens ont davantage de voitures. Sous le communisme, ils ont davantage de parkings ». Est-ce le cas à Vénissieux ? : lol

Je ne vais pas revenir sur les déclarations de Mme Picard, ou de M. l’adjoint, vous retrouverez l’essentiel de leurs interventions sur « Expressions » ou dans le journal de l’édition du Progrès de ce samedi 27 juin 2015

L'info c'est le partage !.

4 Commentaires

  1. si c’est ça les prestation intellectuelles….
    Peut être que le logo a été fait par un bureau de graphiste pour la modique somme de 50 000€? qui sait?
    en même temps si toute la partie intellectuelles est externalisée, il ne faut pas s’étonner du résultat!
    à quand des rapports d’activité de nos élus, consultable par la population. il est anormal que des personnes payées par les contribuables ne puissent pas être contrôle par ces derniers.

    A+

  2. conseil du 22/06 – Charte coopération ville entreprise
    22 juin 2015 merci de trouver notre Intervention lors du conseil municipal le 22 juin 2015

    Madame le maire

    Une année entière de travail, de réflexion, de gestation…

    Et à l’arrivée : une charte de coopération de 20 lignes et de 426 caractères !

    25 entreprises signataires alors que plus de 2700 sont présentes sur notre territoire.

    Est-ce vraiment ainsi que vous compter redonner espoir aux 8000 chômeurs de la commune ?

    Ou peut être, que le document que vous avez transmis n’est que le plan de cette fameuse charte dont la presse fait grand bruit.

    Mais ne boudons pas notre plaisir

    Pour la première fois, vous acceptez de dialoguer avec ces “patrons voyous, avec ces profiteurs, avec ces suppôts du grand capitalisme qui se nourrissent sur le dos des travailleurs”…

    Félicitations, madame le maire, d’avoir franchi ce cap et accepté de discuter avec le monde économique.

    Car oui, ce sont les entreprises qui créent les emplois, et il faut que les collectivités les accompagnent.

    Les collectivités, ce sont les mairies mais aussi la métropole. Il est d’ailleurs dommage que vous n’ayez pas souhaité associer la métropole à cette charte.

    Je suis certaine que le vice président en charge du développement économique aurait été ravi de pouvoir signer avec vous ce document.

    Nous notons aussi qu’aucun commerce de proximité et aucune professions libérales ne figurent dans les premiers signataires. Ni aucune concession du pôle automobile récemment installée d’ailleurs.

    Nous sommes certains qu’il ne s’agit là que d’un oubli.

    Lors de la précédente campagne nous avions fait le constat d’une mission locale à bout de souffle et des dispositif d’aide à l’emploi et à la formation méconnus à la fois de nos jeunes, des chercheurs d emploi, et des entreprises locales.

    Nous avions proposé une mise en réseau de tous les acteurs du développement économique.

    Nous avions proposé une maison de l’emploi et de la formation en regroupant tous les acteurs et les institutions à un même endroit .

    Nous avions proposé aussi de soutenir les porteurs de projets par la mise en place de pépinière d entreprises

    Nous avions proposé de mobiliser le dispositif Fisac pour le développement des commerces en centre ville.

    Nous avions proposé d’utiliser les dispositifs existants comme les emplois d’avenir, le service civique financé par l État.

    Cette charte s’inscrit donc dans nos propositions et malgré son indigence, malgré le peu de signataires, nous considérons que c’est un premier pas salutaire.

  3. promouvoir une citation d’un riche industriel capitaliste américain qui a commercé avec les nazis: quelle bonne idée, bravo mr ben mabrouk !!!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.