Agression de policiers, et de pompiers

Les policiers et les pompiers n’hésitent pas d’employer le terme de guet-apens concernant les événements qui ont eu lieu à Vénissieux et dans la commue de Feyzin.

Ce samedi 28 octobre 2017 aux environs de 18h30, un chauffeur de bus TCL a subi une agression au niveau de l’arrêt Herriot-Cagne à Vénissieux. Les causes ne sont pas encore connues, mais le chauffeur a été fortement choqué, et le bus endommagé. Les forces de police et les contrôleurs TCL ont quand même mis du temps pour intervenir, laissant le chauffeur seul, secouru psychologiquement par un de ses collègues et quelques habitants du quartier.

D’autres incidents ont eu lieu, dans la nuit du jeudi 26 octobre 2017 à Venissieux et selon le SDIS, les sapeurs pompiers de Feyzin ont été pris dans un guet-apens dans un quartier de Vénissieux dans la nuit de mardi à mercredi 27 octobre 2017. Selon leur communiqué :

des poubelles auraient été disposées en arc de cercle pour bloquer l’accès et des barrières de chantiers pour empêcher le demi-tour. Heureusement pas de blessé cette fois ci et « seulement » des vitres cassés.

Pour faire face à cet enchaînement de violence, les sapeurs pompiers ont pris contact avec leurs collègues des autres organisations syndicales pour tenter de lancer une action commune : Un rassemblement est à l’étude plutôt qu’une manifestation. L’endroit est a déterminer. Un préavis de gréve national a été déposé pour la journée du 6 novembre 2017 en appelant leurs collègues pompiers de toute la France à se positionner en gréve 30 minutes en soutien aux collègue du Gard (Sdis 30) et/ou 69 minutes en soutien aux collègues du Rhône (SDIS 69).

La maire de Feyzin a été alerté ainsi que le Président du Conseil d’Administration du SDMIS et également demandé une entrevue à Monsieur le Préfet en urgence.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.