André Gerin : “La loi de la charia remplace la République dans nombre de territoires”

Une fois de plus l’ex élu communiste, André Gerin, a pris sa plume pour publier un communiqué sur son site internet suite à la décision du Conseil d’Etat, qui s’est prononcé, le vendredi 26 août 2016, contre l’arrêté « anti-burkini » de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes). La plus haute juridiction administrative française a suspendu cet arrêté et l’ex député communiste a décidé qu’il devait donner son avis.

Et l’ancien maire de Vénissieux et ex député ne passe pas par quatre chemins pour parler du burkini et en fait la une de son titre « Burkini : Arrêtons de tourner autour du pot C’est l’islam qui est en débat ! »

Pour André Gerin, cette tenue, qui à ma connaissance est portée par une minorité de femmes, est « un asservissement de la femme »

Le burkini traduit la progression de cette contre-société sur l’asservissement de la femme.

Arrêtons de tourner autour du pot, et lui ne devrait-il pas arrêter de tourner autour de l’Islam, n’y a t-il pas d’autres sujets plus importants qu’une simple tenue et cette polémique qui a fait de la France, la risée de la presse étrangère.

Et sans être surpris, l’ex député qui a été le rapporteur de la Commission parlementaire sur le voile intégral qui a abouti à la loi d’octobre 2010 sur l’interdiction du voile intégral, serait semble t-il favorable à une loi contre le burkini en partant du principe que « les français n’en veulent pas », il faudrait faire une loi, rien que pour le burkini, et demain ce sera quoi, la barbe, la djellaba, le kamis (vêtement masculin traditionnel dans certains pays) etc etc …

Comme pour le voile il y a de cela 30 ans, le burkini les français n’en veulent pas.

Mais au delà de cette affaire, il revient comme certaines personnalités politiques de droite, sur l’identité et l’héritage culturel qui serait menacé par une soi-disant « gangrène islamiste » :

son identité et son héritage culturel est menacé par ce que j’appelle la gangrène islamiste

Selon lui :

La loi de la charia remplace la République dans nombre de territoires où le contrôle de l’islam politique s’exerce sur la vie quotidienne et la vie familiale

Et il paraîtrait même que certaines filles ont la vie dure dans nos quartiers. A t-il raison, peut-être ? J’en sais rien, mais je devrais aussi lui présenter toutes ces femmes qui se sont mariés avec des « mécréants », et qui aujourd’hui sont heureuses et vivent sans renier quoi que ce soit. Je devrais aussi lui présenter toutes ces jeunes filles qui ont décidé par elle même de choisir de se voiler, sans aucune contrainte familiale, bien au contraire, leurs parents était parfois contre, mais M. Gerin ne vit et ne vient plus dans ses quartiers à la rencontre des habitants pour « taper » la conversation, d’ailleurs la maire actuelle est tout aussi absente à l’exception des assemblées générales de quartier ou lors d’élections. Et M. Gerin sans que nous sachions sur quoi ses propos se bases écrit : 

la vie d’enfer menée aux jeunes filles d’un point de vue vestimentaire et dans leur vie amoureuse et sexuelle. Elles ont interdiction d’épouser un mécréant

Que dire de tous ces écrits. M. Gerin, a t-il des données précises sur ce qu’il révèle, si oui, qu’il les publie avec des chiffres et pas uniquement sur « certaines filles… »

Il a été maire entre 1985 et 2009, n’a t-il pas laissé installé sur son territoire « les mosquées des caves » ? Mais bon depuis quelques années on connait le discours de M. Gerin, et plus personne ne reste étonné par ses déclarations.

Donc je tenais à rappeler au lecteur un extrait des propos recueillis par Jeanine PALOULIAN le Progrès de Lyon, en date du mercredi 28 avril 2004 qui interrogeait M. Kabtane sur l’affaire Bouziane : la question était « C’est le maire de Vénissieux, André Gerin, qui a alerté les pouvoirs publics ». 

Cela fait de nombreuses années qu’André Gerin pratique le double langage. En jurant bien fort qu’il ne veut pas de mosquées au bas des immeubles, alors qu’il les a longtemps favorisées. En mettant aujourd’hui des bâtons dans les roues de ceux qui veulent construire des édifices dignes. Il y a d’ailleurs une procédure devant le tribunal administratif pour un refus de permis de construire déposé par les Turcs

Alors pourquoi ne pas lui proposer un café-débat au cœur de ses « prétendus territoires perdus de la République » et pas un déjeuner débat organisé le 22 janvier 2016 par France Unie de Marc Fraysse dont le thème était « l’islamisme en France » et ceci dans un luxueux hôtel de Lyon avec une participation de 40 euros par personne.

Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, est-elle en accord avec les écrit de son précédesseur et mentor ? A ce jour, aucun communiqué sur cette affaire n’a été publié sur le site du maire de Vénissieux. 

M. Gerin, il ne suffit pas d’être derrière son écran pour publier des communiqués et la lettre au Président et dernièrement au premier ministre, il faut venir dans les quartiers pour discuter avec les vénissians (nes) de tous âges, de toutes origines, de toutes confessions. Alors chiche, seriez-vous prêt à participer à un café débat ?

L'info c'est le partage !.

4 Commentaires

  1. tous les communistes n’ont pas la même analyse…

    lire par exemple la chronique – un peu ampoulée certes – de NORDINE IDIR MEMBRE DU CONSEIL NATIONAL DU PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS

    http://13.pcf.fr/90923

    Dédé serait il toujours aussi orthodoxe ?

  2. Arrivé à ce niveau mono obsessionnel frise la maladie.
    Celle ci s appelle l islamophobie au sens littéral : peur incontrôlée de l islam.
    Je crois que m.Gerin devrait se reposer et surtout se taire.
  3. En même temps, relayer systématiquement ses communiqués de presse et autres saillies ne fait que l’inciter à continuer.

    et on l’oubliait le dédé ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.