Assemblée générale de quartier : écourtée par l’élu

La dernière assemblée générale du quartier Léo Lagrange n’a pas été de tout repos pour les élus et l’article du journal Le Progrès parle même d’une « assemblée générale parasitée et écourtée ». 

Malgré tout, plusieurs sujets ont été abordés, et évidemment le traitement ou l’enlèvement des voitures ventouses étaient aussi au coeur de cette réunion, et comme à son habitude, Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux a ressorti les chiffres qui selon elle, « 100 voitures ont été brûlées et la police municipales les a faites enlevées ». Il faudrait que Mme Le maire nous explique pourquoi deux voitures aux vitres cassées sont sur le parking du bailleur de la Sacoviv depuis plusieurs mois ? La municipalité de Vénissieux n’est-elle pas actionnaire et donc tout aussi responsable de ce qui passe ?

Puis le thème de la rénovation urbaine, s’est invité au débat, avec la présence de quelques habitants du quartier de la Pyramide, qui sont venus poser des questions sur la démolition de logements mais aussi pour informer les habitants de ce quartier des bouleversements qui vont survenir durant les prochaines années. Et selon Pierre Alain Millet, élu communiste à Vénissieux, ces habitants sont tout simplement venus faire un meeting. Ben voyons, la ville nous dit que les assemblées générales de quartier sont une forme d’expression citoyenne, et quand des vénissians sont soucieux de l’avenir de leur quartier, on sort le chiffon de la polémique ou du meeting. Cela me rappelle un peu ces politiciens de la France Insoumise et d’autres qui hurlent contre les journalistes, mais qui ne se gênent pas de participer aux débats télévisés.

Face aux mécontentements des habitants, qui est légitime dans un espace d’expression, l’élu communiste a tout simplement décidé de mettre fin à l’Assemblée Générale. 

Mais ces élus de la majorité devait justifier leur attachement aux quartiers, comme M. Millet qui part du principe qu’il habite dans le quartier des Minguettes, et qu’il est bien placé pour voir la réalité sociale, ou Mme Talbi (PCF) adjointe au Protocole, à la Vie associative et aux Centres sociaux, qui annonce que « ce n’est pas dans les assemblées générales que l’on fait bouger les choses, et qu’il faut participer à la manifestation du 5 décembre contre la réforme des retraites ». C’est bien gentil, mais si les assemblées générales ne servent pas à faire bouger les choses, il faut les supprimer !!!

M. BenMabrouk, élu à l’économie, et non au logement comme l’a écrit Le Progrès, précise qu’il a habité à Vénissieux pendant 30 ans, et que si il est élu, c’est pour faire améliorer les choses. C’est clair, qu’après avoir été au côté de Christophe Girard (Divers droite) comme élu de l’opposition, sans indemnité, il a rejoint en 2014, la majorité communiste en tant qu’adjoint. Les vénissians attendent les conclusions de son travail au cours de cette mandature 2014-2020 au côté des communistes. Mais comme il a décidé de continuer sa route avec Mme Picard pour les élections municipales de mars 2020, on peut supposer que la candidate communiste a apprécié son travail d’élu tout au long de ce mandat.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. j ai interrompu leur presentation Power point soigneusement préparé concernant Parilly et la sécurité et leur propagande .

    j ai demandé ou en était ce fameux projet de destruction du quartier léo lagrange et de l’ajout de route alors qu’à notre epoque on parle de transport alternatif et d’ecologie.

    Mr Millet nous explique qu il faut donner acces aux habitant du centre ville au cinéma Gerard Philippe et a l ecole de musique, il est vrai qu’elles sont bien enclavées , il n’y a ni Tram ni route éxistant …

    J’ai personnellement compris que ce projet qui n’a ni queue ni tete n’est qu’un desir aristocrate :  » degager au vilaine gens ! pour que je puis voguer sur mon beau vélo »

    Une absence bien entendu tres remarque de l’adjoint à la ville, qui de toute manière aurait servi a rien du tout.

    Je me suis fait taxé de politiser par Millet , alors que j’était simplement venu exprimé mon mécontentement.

    Benmabrouk quand à lui , il tétait venu me bassiner il y a quelques années sur les effets nefaste de cette mairie communiste

    On nous parle du 5 decembre , mais moi je m’en fout j’etait pas venu a cette AG pour ça , mais faut bien entretenir son electorat en martelant qu’on est les pauvres et qu’ils sont avec nous pour gagner les elections.

    Avec un bon bouquet final , toujours le meme prince des minguettes qui nous stoppent l’AG de façon unilatérale .

    Oyez Oyez il n’y a plus rien à voir rentrer chez vous les pouilleux !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.