Le bilan 2019 des AG de quartiers vu par un élu communiste

Alors que l’élu en question a mis court à l’Assemblée générale de quartier de Léo Lagrange, pour des raisons sous prétexte que des habitants d’un autre quartier étaient présents pour faire un meeting, qui donc peut mieux nous informer du bilan des Assemblées Générales, et bien un élu communiste, comme çà l’info sera très objectif. Comme dirai Bichon, il se moque de qui !!!

Plus sérieusement, M Millet, adjoint au logement, est l’élu communiste qui nous parle sur son site du bilan des Assemblées Générales de quartier qui ont eu lieu sur le mois d’octobre et de novembre. Selon l’élu PCF, nommé par certains PAM, la participation a été plus importante que l’année dernière et il avance même le chiffre de 1 000 personnes ayant participé lors de ces 13 assemblées générales : 

« La participation a été plus forte que les années précédentes, autour certainement des 1000 participants dans les 13 quartiers»

Franchement, peut-on être vraiment objectif, lorsque l’on est un élu de majorité, et dont les présidents des conseils de quartiers font eux-même partie de la majorité communiste. Donc, bien évidemment, en toute objectivité l’élu communiste parle de ses réunion, avec une ambiance positive et un dialogue riche, calme et que les habitants ont découverts les efforts de la ville. J’ai failli encore une fois tomber de ma chaise, j’vous le dit, faut vraiment que je fasse attention -lol-

A quelques mois de l’élection municipale, M Millet a mis en avant Michèle Picard, qui brigue un nouveau mandat, en nous précisant que notre maire connait parfaitement bien les dossiers et à chaque fois elle a su répondre avec des chiffres à l’appui. Ah donc elle avait ses notes puisqu’elle a énuméré énormément de données sur la sécurité.

On a l’impression que tout le monde est beau , tout le monde est gentil, et bien évidemment, selon lui, les personnes qui se sont mobilisés lors de l’AG de Jean Moulin (La Pyramide), n’avaient qu’un seul but, faire de la polémique. Pourtant, même si ces habitants n’avaient pas le choix que de venir avec leurs enfants, ils réclamaient tout simplement que cette rue ne se prolonge pas car elle entraînerait la démolition de deux allées, pour faire simplement passer une rue. Et la seule réponse de nos élus, que ce soit Pierre Alain Millet ou M. Boumertit, a été de dire on ne fait plus les rues comme avant, tout en précisant qu’une lourde réhabilitation est en cours sur le parc du bailleur La Sacoviv. Chouette, on va tous se lever pour Danette !!! Alors que ces élus dénoncent le manque de logement sociaux, on va détruire une deux allées sur un quartier, pour un prétendu désenclavement du quartier afin de faciliter le passage des véhicules de service de sécurité (police, pompiers, samu, etc …). Sans oublier, la démolition des tours de Monmousseau.

La route se fera, c’est ce qu’a déclaré Mme Picard, et ces familles seront bien entendu relogées, mais où iront-ils ? Certainement pas dans des logements neufs car les loyers ne seront pas les mêmes, d’ailleurs l’adjoint au logement le dit lui-même : 

« Certains disent justement que les constructions neuves sont le plus souvent trop chères pour les revenus de beaucoup d’habitant des minguettes. Ils ont raison et c’est une bataille que la ville veut mener pour obtenir des logements sociaux aux mêmes niveaux de loyers que les actuels. Les conditions de relogement prévoit d’ailleurs de garantir aux locataires des relogements au même taux d’effort, mais cela ne sera pas possible le plus souvent dans des logements neufs. » (PAM)

Alors que proposera le bailleur Savoviv à ces familles ? Certainement pas de logements neufs, car la plupart n’auront probablement pas les moyens de s’offrir un loyer et charges trop élevés.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Je suis habitante à Léo Lagrange. J’étais présente au conseil du quartier de mardi 19 novembre 2019 à l’école Léo Lagrange. Dans les projets de l’équipe de Mme PICARD et de M. Millet, mon bâtiment devrait être détruit. Je ne suis pas d’accord et plusieurs voisins et voisines que je connais ne sont pas d’accord. Où irions-nous ?! J’ai vécu presque 30 ans ici, je connais tout le monde, j’ai mes repères, mon médecin, mes infirmières, et c’est encore difficile pour le loyer. Alors JE TIENS A REMERCIER LES GENS DU COLLECTIF D’HABITANTS QUI SONT VENUS NOUS INFORMER DE CES PROJETS QUI ETAIENT CACHES.
    C’est affreux, ce n’est pas normal de faire les choses comme ça.
    ALORS MOI, COMME LE DISAIT LE MONSIEUR QUI NOUS A EXPLIQUE CES CHOSES, JE NE PARTIRAI PAS ET JE NE SUIS PAS LA SEULE. Essayez de nous expulser pour voir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.